lundi, juin 17, 2024
sport

RDC : L’armée reprend le contrôle de deux localités à Lubero après plus d’un mois d’occupation par les miliciens






Les Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont délogé ce vendredi 16 août des miliciens Mai-Mai des localités de Munoli et Busamba, des positions qu’ils occupaient depuis près d’un mois. Munoli et Busamba sont des localités situées à des dizaines de Kilomètres au Sud-ouest de Butembo, en groupement Bukenye, dans la chefferie de Baswagha, en territoire de Lubero. 

L’administrateur du territoire de Lubero qui livre la nouvelle à ACTUALITE.CD signale que les deux localités sont passées sous contrôle de l’armée au terme des derniers combats enregistrés le matin de ce vendredi, à Busamba notamment, entre les éléments des FARDC et des hommes armés assimilés aux miliciens Mai-Mai.

« Depuis quelques semaines, des populations des localités de Munoli et Busamba faisaient face aux tracasseries et atrocités de la part des Mai-Mai. C’est ainsi que j’ai donné l’ordre à l’armée d’aller les traquer, rétablir l’autorité de l’État et protéger des civils. Présentement, Munoli et Busamba sont sous contrôle de l’armée, le calme y est revenu. Munoli c’est depuis hier (jeudi), Busamba, c’est depuis ce matin (du vendredi) », a confirmé Richard Nyembo wa Nyembo, administrateur de Lubero.

Un activiste des droits de l’homme présent à Busamba indique qu’aucun bilan n’est jusqu’à présent (11h30) disponible pour les affrontements de ce vendredi matin. Mais pour les combats de jeudi à Munoli notamment, l’administrateur du territoire de Lubero confirme la mort de deux personnes, dont le chef de localité et un milicien. Ils ont, d’après M. Richard Nyembo wa Nyembo, été tués lors des accrochages entre deux factions rivales du groupe mai-mai qui se disputaient une position, avant d’être toutes, délogées par l’armée.

D’après l’autorité territoriale, ces miliciens sont du groupe Mazembe, et occupent présentement quelques localités dans l’axe Musienene-Muhangi-Mabambi, notamment les localités de Masumo, Kasairo et Kinyatsi. Suite à leur présence dans ces entités, et aux combats de ces deux derniers jours, des habitants se déplacent vers des entités estimées sécurisées, notamment Musienene, Muhangi et Mabambi, a rapporté à ACTUALITE.CD un habitant de Busamba.

Claude Sengenya

 

 

 






Source Actualte.cd

Leave a Response