samedi, juillet 13, 2024
sport

RDC : Situation confuse à Oicha, encore deux personnes tuées par balle lors de la répression d’une manifestation contre l’insécurité






Deux autres personnes ont été tuées par balles des militaires ce lundi 19 août 2019 à Oicha pendant la répression d’une manifestation de la population contre l’insécurité au lendemain d’une attaque des combattants ADF qui a fait quatre morts à Mbau, 20 km au nord de la ville de Beni (Nord-Kivu).

L’une des victimes, une femme pygmée a reçu une balle dans la tête au camp des déplacés situé à l’école primaire Mwangaza, où les policiers poursuivaient les manifestants. Cette femme déplacée est tuée alors qu’elle faisait la cuisson. L’autre victime, une fillette de 7 ans a aussi reçu une balle au quartier Pakanza, cellule Ngele.

Ces deux morts alourdissent à trois le nombre des personnes tuées par balle suite à la répression policière de la manifestation contre l’insécurité dans la région de Beni. Katembo Fikiri (25 ans) qui a reçu peu avant une balle à l’abdomen est décédé à l’hôpital général d’Oicha.

Les jeunes se sont soulevés ce lundi à Oicha au lendemain des tueries des trois personnes dont un militaire dimanche par des combattants ADF dans la localité de Mbau, 20 km au nord de la ville de Beni. Ce drame a eu lieu alors que le groupe de pression « Véranda Mutsanga » avait déjà appelé à observer ce lundi une journée ville morte pour dénoncer l’insécurité à Beni, Ituri et Minembwe.

Yassin Kombi, à Oicha






Source Actualte.cd

Leave a Response