mardi, juin 18, 2024
Poltique

RDC : Mukwege demande à Tshisekedi de ne pas céder les ministères de la défense et de la justice






Denis Mukwege a interpellé ce mardi 20 août 2019 Félix Tshisekedi au sujet de la composition du gouvernement et particulièrement sur les ministères dits régaliens.

« Par souci de cohérence, il s’agit aussi de ne pas céder les Ministères de la Défense et de la Justice à ceux qui ont légué l’insécurité, la corruption et l’impunité au détriment de la paix et de la stabilité », a t-il tweeté.

Par souci de cohérence, il s’agit aussi de ne pas céder les Ministères de la Défense et de la Justice à ceux qui ont légué l’insécurité, la corruption et l’impunité au détriment de la paix et de la stabilité.
— Denis Mukwege (@DenisMukwege) August 20, 2019
Pour lui, même les engagements pris au niveau sous régional ne peuvent se réaliser que si le nouveau Chef de l’Etat contrôle bel et bien les ministères régaliens.

« Le partenariat avec la SADC ne peut être productif que si le Chef de l’Etat contrôle les Ministères régaliens », a t-il ajouté.

Le Prix Nobel de la Paix avait déjà interpelé le président de la République en mars 2019 au sujet du deal entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le changement (CACH). Dans une communication publiée à l’occasion de la Journée internationale des droits de la femme, le médecin et militant en appelait «  à la conscience, au sens de responsabilité et au patriotisme du nouveau Président, Son Excellence Félix Tshisekedi ».

« Monsieur le Président, si vous voulez remplir votre mission et non la trahir, vous devez  éviter de trahir la lutte et la mémoire d’Etienne Tshisekedi, le Père de notre démocratie. Vous devez éviter de trahir l’aspiration du peuple congolais au changement réel et profond, a-t-il lancé.

Pour lui, Félix Tshisekedi et son équipe devraient « s’engager de manière concrète et maintenant », mais pas à n’importe quel prix.

« Malgré la signature des accords  entre votre plateforme politique Cap pour le Changement (CACH) et celle de l’ancien président, Front Commun  pour  le Congo (FCC), il n’est pas tard pour vous  de vous ressaisir et mettre en place une cohabitation politique susceptible de vous permettre d’assumer pleinement les prérogatives de votre fonction de Président de la République, garant de la Constitution et sans contrainte de ceux qui ont géré hier de façon médiocre », avait dit Mukwege.

Le Premier Sylvestre Ilunga Ilunkamba a annoncéque la dernière mouture de son gouvernement devrait être soumise à Félix Tshisekedi d’ici à mercredi.

Entretemps, lundi, Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée nationale, a ouvert solennellement la session parlementaire destinée à investir le nouveau gouvernement.







Source Actualte.cd

Leave a Response