jeudi, mai 30, 2024
sport

RDC : les militants de l’AFDC-A ont manifesté pour exiger la prise en compte de liste de leurs candidats ministrables





Plus d’une centaine de militants de l’Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) ont organisé ce jeudi 15 août une marche pacifique à Kinshasa pour exprimer à nouveau leur soutien à Modeste Bahati Lukwebo, président de leur regroupement politique et exiger la prise en compte de liste de leurs candidats ministrables.

La marche est partie du siège de l’AFDC sur le boulevard de Libération (Ex-24 Novembre) jusqu’au boulevard du 30 juin où ils ont chuté à la Place Royale, en face de l’hôtel du gouvernement. Ils ont lu leur mémorandum dans lequel ils exigent la prise en compte de la liste de leurs candidats ministrables, disent-ils,  l’AFDC-A est un regroupement de la majorité. 

« Nous exigeons la prise en compte de la liste de nos candidats ministres au gouvernement car l’AFDC-A fait partie de la majorité parlementaire. Nous condamnons avec la dernière énergie des tentatives de dédoublement de l’AFDC-A par une écurie bien identifiée du FCC. Mettons en garde les usurpateurs qui se présentent au nom de notre regroupement sans en avoir la qualité ni mandat. Nous demandons à tous les camarades dévoués, fidèles et loyaux de barrer la route aux groupuscules des débauchés partout où ils retrouvent conformément à l’éclaircissement de la situation de l’AFDC et alliés par le ministre de l’intérieur qui reconnaissant seul le camarade Modeste Bahati Lukwebo comme représentant », disent-ils dans leur mémorandum.

Bahati Lukwebo a confirmé lundi dernier à ATUALITE.CD qu’il a également remis au premier ministre Sylvestre Ilunga, la liste des ministrables pour le compte du regroupement politique Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A).

« En effet, notre liste a été remise au Premier Ministre et un autre original remis au Président Tshisekedi », avait-il dit. 

Dimanche dernier, le premier ministre a reçu les listes des personnalités ministrables proposées par le FCC et le CACH pour la formation de son gouvernement.  Radié en juillet dernier du FCC pour s’être présenté candidat à la présidence du Sénat concurremment à Thambwe Mwamba choisi par Joseph Kabila, Lukwebo avait déclaré l’autonomie politique de l’AFDC-A et se dit toujours membre de la majorité.

Mais Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC avait exclu la possibilité de voir Bahati Lukwebo dans le gouvernement.

Japhet Toko






Source Actualte.cd

Leave a Response