lundi, juin 17, 2024
sport

RDC : Le secteur minier artisanal n’a contribué que de 1 à 2 % au budget provincial de l’Ituri entre 2016 et 2018 (Rapport)






Largement informelle, l’exploitation minière artisanale dans la province de l’Ituri échappe au contrôle de l’Etat, qui n’en tire que des faibles recettes fiscales. Sa contribution au budget provincial se situe entre 1 et 2 % au cours de la période allant de 2016 à 2018. C’est ce que révèle un récent rapport de la CERN/CENCO (Commission épiscopale pour les Ressources naturelles de la Conférence épiscopale nationale du Congo) présenté la semaine dernière à Kinshasa, à l’issue d’une étude analytique.

Selon ce rapport, plusieurs raisons seraient à la base de cette faible contribution, principalement, la multiplicité des services et des taxes dans les sites miniers artisanaux. Et la grande partie de l’argent généré par l’exploitation artisanale n’est pas retracée au trésor public de la province de l’Ituri. « Les efforts des autorités de la province, en créant le guichet unique, ne sont pas jusque-là en mesure d’apporter les résultats escomptés », commente le rapport.

L’on note que pendant cette période de 2016 à 2018, le secteur minier artisanal figurait parmi les 5 premiers contributeurs au budget de la province. En 2016, il a occupé la 4ème place après les secteurs des finances, du transport et voies de communication, et celui de l’environnement. Il était suivi du secteur de l’agriculture.

Sur un total des recettes réalisées de 2.221.593.300 francs congolais (rapport annuel 2016 de la Division des mines), le secteur minier artisanal a représenté plus ou moins 1,52 % du budget provincial de l’Ituri. Pour l’année 2017, il a occupé la 2ème place et représenté plus ou moins 0,94 % sur un budget total en recettes de 91.855.427.009 francs congolais (57.409.641,9 dollars américains).

Lire la suite ici






Source Actualte.cd

Leave a Response