mardi, juin 25, 2024
Poltique

RDC : 9 policiers blessés au cours de la répression d’une manifestation qui a coûté la vie à trois civils à Oicha






La police a avancé ce mardi un bilan de 9 de ses agents blessés la veille au cours d’une manifestation populaire contre l’insécurité, qu’elle a violemment réprimée avec l’appui de l’armée dans la cité d’Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le colonel Umbi Azaledanya, commandant de la police locale dit que ses hommes ont été blessés par les projectiles des manifestants.

« Il y a eu 9 policiers blessés par jets de pierre des manifestants, en-dehors de ça on a brûlé la maison d’un policier », affirme l’officier.

Alors que les policiers réprimaient la manifestation, un groupe de jeunes a incendié la maison d’un policier au quartier Mbimbi. Trente-sept (37) personnes ont été interpellées dont « un milicien Mai-Mai muni de s son arme à feu », selon la police.

La société civile locale qualifie de crime les tueries de ces civils et précise qu’il n’avait pas des miliciens parmi les manifestants.

« Il n’y a pas des Mai-Mai, parce que nous avons des preuves qu’on lui a collé une arme qui n’avait même pas des munitions. C’est un montage auquel on est en train d’assister pour le moment. Nous pensons que la police a commis des crimes en tuant ces trois civils », réagit Lewis Saliboko, secrétaire rapporteur de la société civile d’Oicha.

Trois personnes dont une fillette de 7 ans ont été tuées par balle dans la répression faite par les forces de l’ordre et de sécurité contre la manifestation des jeunes pour dénoncer les tueries des civils dans la région depuis 5 ans. Les jeunes avaient barricadé les artères principales et brûlé des pneus. Cette manifestation a eu au lendemain de la mort de 4 personnes tuées par les combattants ADF dans la localité de Mbau.

 Yassin Kombi

 

 

 

 






Source Actualte.cd

Leave a Response