BiographieMusique

Qui est Pac MESRIMES, ce jeune artiste qui donne un autre élan au rap à l’Est de la RDC?

183views

De son vrai nom Pacifique AKILIMALI MIRIMO, Pac Mesrimes est un jeune artiste Congolais engagé né à Goma le 08 Aout 1992.
Son style de prédilection est le rapp qu’il a découvert,quand il était élève du secondaire, en écoutant les artistes américains comme Eminem, Lil Wayne et 50 Cent. Il est un auteur-compositeur avéré (écrivant, entre autres, lui-même ses œuvres).

Pac Mesrimes est l’aîné d’une fratrie de sept enfants, formée de cinq garçons et de deux filles, née de l’union de monsieur Patient MIRIMO et de madame Déborah FAIDA, tous de nationalité congolaise.
Dès son jeune âge, Pac s’intéresse à la musique, notamment en reprenant les musiques du chanteur de gospel congolais LIFOKO DU CIEL même s’il est, alors, plus passionné du football que de l’art d’Orphée.
Il a fait ses études primaires à l’école primaire MASEBA de 1999 à 2005, ses études secondaires au Collège MWANGA de 2005 à 2011. C’est juste après ses études secondaires qu’il commence à reprendre les morceaux du rappeur américain 50 Cent.
En 2011, il se lie d’amitié avec un certain GUILLAIN, un grand amateur du rap français. Ce dernier lui fait découvrir le rap français, notamment les sons de YOUSSOUPHA et MC SOLAAR. C’est à ce moment qu’il se lance effectivement dans le rap en écrivant ses premiers morceaux à cette époque.

•La rencontre avec Maraben Mar

Quand il entre à l’Université en 2011, il fait la rencontre avec un jeune rapeur déjà populaire à Goma, MARABEN MAR, qui lui prodigue des conseils qu’il exploitera pour bien évoluer dans sa carrière. Pac Mesrimes considère Maraben Mar comme l’un des ses mentor dans le rap. Dans sa chanson “Goma bonne musique”, Pac se montre d’ailleurs reconnaissant à Maraben, en disant : “J’ai pas honte, mes débuts je les dois à Maraben, il m’a montré la voie sans qu’il m’en taille les veines”.

• “Afrique”

Etudiant, Pac Mesrimes entre en studio et sort son premier titre qu’il intutile “Afrique”. La chanson est publiée et est déjà considérée par les plus grands comme l’un des plus beaux textes de la ville et du pays. Il sort son deuxième titre deux ans après : “Je veux partir à l’école”; chanson qui promeut les droits des enfants à l’éducation. Cette chanson gagne la première place dans le concours “UNICEF ponabana”.

•”Goma bonne musique”

Il poursuit avec la musique et, en 2017 , il sort la chanson qui le fait connaitre au grand public: “Goma bonne musique”. Dans celle-ci, il s’affirme comme “le vraie rappeur né pour faire disparaître tous les faux rappeurs”. Il y rend aussi hommages au grand du rap americain 2Pac Shakour dont il s’affirme être “la réincarnation”.

Cette chanson a été une réussite et a assuré à son auteur sa notoriété incontestable dans l’univers du rap à Goma et en RDC. Après la sortie de cette chanson, qu’il a signé avec son manager Sady MASONGA (patron du label Afro Ndule), il entame une tournée médiatique nationale et locale qui devient une réussite. Dans 2 jours de sa mise en ligne, la chanson Goma Bonne Musique a connu plus 600 téléchargements. Ce titre a fait à ce que son auteur soit depuis sa sortie déjà considéré comme l’un des plus grands rappeurs de la ville de Goma. Cependant, Pac Mesrimes a une vision qui n’est pas circonscrite que dans la seul “capitale touristique” de la RDC; il travaille sur des projets ayant pour objectifs de faire connaitre et porter sa musique et son nom dans le Congo et le Monde entier.

• La rappeur monte sur scène

Le 27 Janvier 2018, il fit sa première prestation dans un centre culturel à Goma devant plus de 2 000 spectateurs. Les grands chroniqueurs (et même des grands artistes de renom qui y ont presté ) décrivent Goma comme une ville où il est difficile de voir un artiste être applaudi comme il le faut.
Mais ce 27 Janvier 2018, Pac Mesrimes,lui, a eu droit à une véritable ovation due à la qualité de ses œuvres et le savoir-faire dans sa prestation.

Le 25 Février 2018, le Pac preste dans un concert organisé à Goma par la Diva Voldie MAPENZI dans le cadre de la Saint valentin.
Tout le monde dans la ville se demandait ce qu’allait bien faire un rappeur aussi engagé dans un concert d’amour, dans une célébration du romantisme. Mais après ce concert dans lequel Pac Mesrimes a interprété ses propres chansons, il s’ est avéré que l’artiste a fait l’unanimité et sa prestation a fini par faire la une de tous les medias le lendemain.

•Le journal rappé

Le 19 Août 2018, le célèbre chroniqueur culturel de Goma, Yves Kalwira, introduit un concept inédit dans sa contrée dans sa télé-réalité “Zik+ Show”: “Le journal rappé”. Et le journaliste rappeur choisi pour présenter ce journal (en rappant ) n’est autre que Pac Mesrimes. Depuis lors, Pac Mesrimes présente ce journal dans chacune des éditions mensuelles du “Zik+ Show”.


Le 27 Août 2018, Pacs Mesrimes sort un autre hit: “Opération Nettoyage”. Dans cette chanson, l’artiste plaide pour l’interaction dans les relations car, selon l’artiste, une relation sans interaction est appelée à mourir…ou, du moins, être nettoyée. Quelques quatre mois plus tard, le 15 Décembre 2018, il lance le titre “Triste réalité ” dans lequel il parle de ces vérités que bien de gens ne veulent jamais entendre. Dans cette chanson, deux formules de l’artiste tiquent le plus son auditoire: “L’Europe a pété, voilà pourquoi l’Afrique sent mauvais” et “Le prochain de l’homme n’est plus l’homme mais c’est son téléphone”.
“Triste réalité” a été le single le plus téléchargé, 19 semaines durant, sur le site PanzaTaZik.

Le 03 Mars 2019, le Pac sort la vidéo de son hit “Goma Bonne Musique”. Dans ce clip, l’on peut voir Youssoupha faisant un accolade à Pac Mesrimes (Ils s’ étaient rencontrés lors du passage de Youssoupha à Goma, invité dans le cadre du Festival Amani). Ce dernier considère d’ailleurs “le lyrissiste bantou” comme toute une école pour lui.
Il lance, en Avril, son projet “CLIMART”. Il compte par celui-ci contribuer à lutter contre le réchauffement climatique. Pac Mesrimes connaît bien l’histoire de ce petit colibri qui essayait d’éteindre un incendie qui ravageait la forêt par de l’eau contenue dans son petit bec. Quand les autres animaux essayerent de le décourager en minimisant ses efforts, le colibri leur répondit: “Je fais ma part”.
Pour lutter contre le réchauffement climatique, qui risque d’anéantir notre monde, comme le petit colibri consciencieux, Pac Mesrimes pense bien que chacun doit faire sa part avant qu’il ne soit tard.

•”Monsieur le Président…ouvre cette lettre…”

Le 30 Juin 2019, Pac Mesrimes se décide de sortir sa “Lettre au président”. Célébrant à sa manière la première alternance démocratique que vient de connaître son pays, Pac Mesrimes, accompagné de ses pairs artistes Renné Byamungu et MC Don Louis, demande au nouveau président de la RDC un changement qualitatif avec un impact sur le quotidien de citoyens. Sur YouTube, un record à Goma, la “Lettre au président” a connu plus de 1000 vues en une journée.

https://www.youtube.com/watch?v=ZIN7C6RY3c0

Comme il le dit dans “Goma Bonne Musique “, Pac Mesrimes “n’est peut-être pas encore le meilleur” mais peut-être que bientôt il le sera. Et nous lui le souhaitons.

Leave a Response