samedi, juillet 13, 2024
DecouvertePoltiqueSocieté

Mort de Mudacumura : Marc Kavota demande aux FARDC de prendre des dispositions pour éviter les représailles

Le président adjoint du Centre d’étude pour la promotion de la paix, la démocratie et les droits de l’homme (CEPADHO), Omar Kavota demande aux FARDC de prendre des dispositions pour garantir la protection des civils par mesure de précaution pour dissuader toute forme de représailles des FDLR et ADF.

Omar Kavota réagit ainsi après la neutralisation le 18 septembre par les FARDC, de Sylvestre Mudacumura, le commandant des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) en territoire de Rutshuru et d’Abdoul Rahman, chef des ADF, en territoire de Beni.

« La sagesse voudrait qu’on ne puisse pas se réjouir de la mort d’une personne. Mais lorsque nous réalisons ce qu’ont accompli les FARDC en neutralisant Sylvestre Mudacumura, un haut responsable des FDLR et Abdoul Rahman, un commandant ADF, en territoire de Beni, nous disons qu’il y a de quoi nous féliciter de cet exploit des FARDC. Et au même moment nous voudrions attirer l’attention de l’armée sur d’éventuels actes de représailles que pourraient poser les FDLR ou les ADF, pour chercher à venger la mort des leurs », prévient Omar Kavota.

Pour lui, même si ce bilan constitue un exploit de l’armée nationale, il ne devrait pas faire acte de triomphalisme d’autant que ces groupes pourront avoir l’idée de venger ces deux officiers. 

« Nous voudrions donc appeler les FARDC à plus de vigilances et à considérer que la bataille a commencé, qu’il importe de neutraliser définitivement leurs groupes armés. La mort de ces individus pourrait sans doute fragiliser les FDLR ou ADF, mais ces mouvements ne sont pas encore neutralisés », a fait remarquer M. Kavota.





Source Radio Okapi

Leave a Response