vendredi, juillet 12, 2024
PoltiqueSocieté

« Le gouverneur Atou Matubuana doit être mis en accusation » (Mpuela) • Topcongo fm





Faisant suite à la convocation de l’Assemblée provinciale du Kongo central en session extraordinaire, le député Fabrice Albert Mpuela demande aux membres de cet chambre législative de tout mettre en œuvre pour obtenir la mise en accusation du gouverneur Atou Matubuana. Une prise de position qui s’inscrit dans l’affaire du scandale sexuel ayant impliqué le vice-gouverneur, Justin Luemba et l’assistante du gouverneur, Mimie Muyita Ankieta, révoquée de ses fonctions le jeudi 29 août peu après le déclenchement de l’affaire.

« Nous saluons justement la démarche de l’Assemblée provinciale. Le parquet général a affirmé que c’est [le gouverneur Atou Matubuana] qui a fomenté le coup. Il faut qu’il soit mis en accusation pour qu’on connaisse la vérité », recommande l’élu du Kongo central.

Qui souligne également vouloir « que l’Assemblée provinciale puisse aller au-delà, en sachant que l’action judiciaire est indépendante de l’action politique ».

Appel à la responsabilité 

Pour Fabrice Albert Mpuela, « les députés provinciaux doivent faire preuve de nationalisme et de responsabilité en initiant une motion de censure contre tout cette équipe de l’exécutif provincial, qui devrait être votée ou analysée pendant cette session extraordinaire ».

« Si le gouverneur ne comprend pas que sa responsabilité est lourdement engagée, il faudrait l’aider dans ce sens. On doit restaurer la dignité perdue de notre province du Kongo central », tranche-t-il.

Dans un communiqué rendu public le mercredi dernier, le Bureau de l’Assemblée provinciale convoque les membres de cet organe en session extraordinaire dès le lundi 23 septembre. 

Un seul point est inscrit à l’ordre du jour à savoir l’examen du réquisitoire du procureur général près la Cour de cassation au fin d’obtenir l’autorisation des poursuites contre Atou Matubuana,  gouverneur du Kongo central, révèle ce communiqué signé par le Président de l’Assemblée provinciale, Pierre Anatole Matusila.

Lire aussi:

– Soupçonné de viol et interpellé, le vice-gouverneur du Kongo central remis en liberté

– « La province du Kongo central est désacralisée » (Mbatshi)

Alain Tshibanda 




Source TOP CONGO FM

Leave a Response