jeudi, mai 30, 2024
CélébritésDecouverteInsoliteMusiqueShowbuzzsport

Ivanka Trump sort du silence et dénonce la suprématie blanche




Le week-end dernier, les États-Unis ont été frappés par deux tueries de masse d’abord à El Paso (Texas) puis à Dayton (Ohio), faisant 31 morts et plusieurs blessés.

Après cet incident regrettable, la fille de Donald Trump a tenu à faire une sortie. Elle appelle à la destruction de la suprématie blanche.

« Alors que notre nation pleure la perte insensée de vies humaines à El Paso, au Texas, et à Dayton, en Ohio, et prie pour les victimes et leurs proches, nous devons aussi élever la voix pour dénoncer ces actes haineux, de terreur et de violence », a-t-elle écrit sur Twitter

« La suprématie blanche, comme toutes autres formes de terrorisme, est un mal qui doit être détruit ».

 

Les deux fusillades ont été perpétrées par de jeunes hommes blancs armés de fusils d’assaut. Le tireur de la fusillade d’El Paso a d’ores et déjà été inculpé. Il avait publié un manifeste en ligne témoignant de sa haine envers la communauté hispanique. Il encourt la peine de mort.

La sortie d’Ivanka Trump a été fortement critiquée par les internautes qui affirment qu’elle devrait s’adresser à son père, étant donné son penchant à alimenter les attitudes de division et ses politiques d’immigration.

« Tu devrais [taguer]ton père. C’est lui qui a besoin d’entendre cela », a commenté un internaute.

« Ton père est un suprémaciste blanc, et peut-être qu’il faut d’abord nettoyer ta propre maison. Peut-être que tu devrais appeler ton père quand il aura fini sa deuxième partie de golf ce week-end », a écrit un autre.

Crédit photo : someecards



[ad_2]

SOURCE afrikmag.com

Leave a Response