dimanche, février 25, 2024
Poltique

Inondations à Kinshasa : le ministre provincial des infrastructures déplore la vétusté des ouvrages de drainage qui ne sont pas entretenus

[ad_1]

Le ministre provincial en charge des infrastructures de la ville province de Kinshasa, Thierry Kabuya, a effectué ce samedi 26 octobre la ronde de quelques quartiers de Kinshasa, après deux jours des pluies diluviennes. Plusieurs coins de la ville sont sous les eaux des pluies mais aussi nombreuses artères sont inondées contraignant la population à marcher sur ces eaux à odeur nauséabond, provenant entre autres des caniveaux bouchés. 

Aux quartiers Mombele et Funa dans la commune de Limete, où il a profité pour remettre quelques outils d’assainissement dont les pelles, bêches, gants, boots aux jeunes pour poursuivre le programme Kin-Bopeto, Thierry Kabuya a fait état de manque de travaux continuels sur les voies de drainage comme l’une des causes de la situation vécue actuellement dans la capitale.

« Nous avons déjà commencé les travaux de curage bien avant l’arrivée des pluies. Nous continuons avec les travaux mais nous pensons que nous devons intensifier ces travaux pour essayer d’alléger tant soit peu la souffrance de nos populations. Nous avons des ouvrages de drainage qui non seulement sont vétustes mais qui n’ont pas été entretenus, c’est d’abord là qu’il faut voir le problème. De deux, nous avons le problème d’obstruction des voies de drainage parce qu’il y a des gens qui ont construit leurs maisons sur les ouvrages de drainage.  Nous avons aussi le problème d’occupation des lits majeurs des rivières parce que les rivières naturellement sont faites de manière à ce qu’elles puissent contenir leurs eaux mais aujourd’hui la population a même envahi les lits majeurs des rivières ce qui fait que nous avons ce problème des manières récurrente. Autre chose aussi, les travaux sur les voies de drainage n’ont pas été effectués pendant un bon bout de temps donc c’est tout à fait normal qu’on puisse vivre cette situation », a-t-il dit.

Thierry Kabuya a également appelé la population au civisme quant à la gestion des déchets ménagers et expliqué que « seul la propreté donnera de la valeur à Kinshasa ».

« Il y a aussi le problème de pédagogie auprès de la population. Nous devons éduquer nos populations de manière à pouvoir gérer elle-même leurs déchets, leurs immondices, les déchets ménagers en général », a-t-il martelé.

Vendredi 25 octobre, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, a mis sur pied un comité de crise pour contrer les effets néfastes des inondations causées par  les pluies diluviennes qui s’abattent depuis quelques jours sur la ville.

La décision a été prise au cours d’une séance de travail tenue avec le ministre provincial des ITPR, le Directeur Général de l’OVD et le conseil du gouvernement provincial. Ce comité de crise est monté en attendant de trouver des gros moyens pour attaquer les vraies causes des inondations. Ces dernières ont déjà fait au moins 3 morts dans la ville de Kinshasa et des dégâts matériels énormes.

Fonseca Mansianga

[ad_2]

Source Actualite cd

Leave a Response