mardi, novembre 28, 2023
CélébritésDecouverteInsoliteMusiqueShowbuzzsport

3 médecins accusés du meurtre d’un médecin camerounais




Trois médecins ont été arrêtés au Congo pour le meurtre d’un épidémiologiste de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Les médecins arrêtés travaillaient pour tenter de juguler l’épidémie dans la province du Nord-Kivu lorsqu’un médecin camerounais, Richard Kiboung, a été abattu en avril dans un hôpital de Butembo.

Un procureur militaire, Jean-Baptiste Kumbu, a déclaré que le pays continuait de se battre contre l’épidémie mortelle d’Ebola.

Les trois hommes comparaîtront devant un tribunal militaire, a-t-il déclaré, ajoutant qu’ils seraient inculpés de terrorisme et complot en vue de tuer Mouzoko pour des motifs de haine et de jalousie. Mouzoko était un épidémiologiste déployé par l’OMS dans le cadre de sa réponse à l’épidémie d’Ebola.

L’OMS a déclaré que l’assassinat avait eu lieu lors d’une réunion de coordination à l’hôpital universitaire de Butembo. Un quatrième médecin présumé est toujours en fuite, a-t-il déclaré, et des dizaines de membres de la milice seront également inculpés pour le crime.

De nombreuses milices opèrent dans l’est du Congo, la plupart se disputant les riches ressources naturelles du pays. Les autorités et les groupes d’aide ont également dû faire face à une population locale méfiante vis-à-vis du personnel de santé et de nombreuses attaques contre des cliniques ont entravé la riposte à l’épidémie.

À ce jour, plus de 1 800 personnes sont mortes du virus. L’Organisation mondiale de la santé a qualifié l’épidémie d’urgence sanitaire internationale au mois de juillet dernier.



[ad_2]

SOURCE afrikmag.com

Leave a Response