mardi, mai 28, 2024
DecouvertePoltiqueSocieté

Uvira : la police salue la baisse d’actes de criminalité





Le commissaire supérieur principal et commandant du commissariat urbain de la police d’Uvira, colonel Gilbert Serushago, salue la baisse des cas d’insécurité liés aux assassinats et meurtres dans la ville d’Uvira. Le constat a été fait lundi 5 août à l’occasion d’une réunion du conseil urbain de sécurité tenu par le maire de la ville avec les chefs des quartiers. Un ou deux cas de meurtres ou d’assassinats par semaine sont enregistrés contre cinq à sept, il y a deux mois.

Le colonel Serushago attribue la baisse d’actes de criminalité à la collaboration avec les populations civiles à travers leurs chefs des quartiers. Selon lui, les services de sécurité – l’Armée, la PNC et les services des renseignements – ont pris l’engagement de collaborer avec les civils pour réprimer les criminels.

Dans le cadre de la politique de proximité, la PNC a affecté une équipe de trois à dix policiers au niveau de chaque quartier. Ils ont la mission de dénicher les poches d’insécurité, de concert avec les habitants du quartier. Au cours des opérations de bouclage et de fouilles effectuées dans ces entités, affirme le commissaire supérieur principal de la police, des armes de guerre et des armes blanches ont êtes découvertes, cachées dans des habitations privées.

Quelques bistrots très réputés dans la vente des boissons fortement alcoolisés ont été détruits, d’autres interdits d’exercer au-delà de 18h. Entre temps, des patrouilles diurnes et nocturnes sont effectuées par ces policiers.

Le colonel Gilbert Serushago déplore par ailleurs la persistance des cas de banditisme urbain, caractérisés par des règlements de compte entre membres des familles dans certains quartiers. Ces cas ont été évoqués à la réunion de ce lundi avec le maire de la ville.





Source Radio Okapi

Leave a Response