mardi, mai 28, 2024
CélébritésDecouverteInsoliteMusiqueShowbuzzsport

un Sierra-léonais de 17 ans poignarde son père à mort (photos)




Barba Koroma, un Sierra-Léonais de 17 ans vivant aux États-Unis, a poignardé son père à mort alors que les deux hommes roulaient sur une route à Bowie. Le jeune homme a ensuite traîné le corps de son père dans les bois après que le véhicule s’est écrasé, a déclaré la police.

L’homme âgé de 62 ans, également nommée Barba Koroma et politicien sierra-leonais, a été poignardé juste avant que le véhicule ne s’écrase contre une clôture sur Northview Drive près d’Allen Pond Park le 26 juillet, a avoué son fils à la police du comté de Prince George.

États-Unis : un Sierra-léonais de 17 ans poignarde son père à mort (photos)

Les deux étaient engagés dans une violente dispute lors que tout à coup, l’adolescent a sorti un couteau et a poignardé son père. la cause de leur dispute reste inconnue.

La police a trouvé le défunt dans un boisé près de la scène de l’accident. Il est mort sur les lieux après que les médecins ont essayé en vain de le sauver. Le fils, qui a également été retrouvé en train de sortir de la zone boisée, a été transporté à l’hôpital où il a été soigné pour des blessures mineures.

Choquée par cet incident, l’épouse du défunt, Patricia Koroma a déclaré que son mari conduisait le garçon à la bibliothèque pour faire ses devoirs.

« Il n’y avait pas de problème entre eux », a-t-elle confié à NBC4 Washington.

M. Koroma, avait quitté la Sierra Leone pour continuer ses études aux États-Unis. Il a ensuite travaillé à Johns Hopkins et était scientifique à l’Institut national de la santé au moment de sa mort. Ses enfants ont toujours été sa priorité, affirme Patricia.

États-Unis : un Sierra-léonais de 17 ans poignarde son père à mort (photos)

« Je dois être forte pour les enfants. Ma fille me demande tous les jours : ‘Quand est-ce que je vais voir mon père ?’ Parce qu’ils étaient très proches ».

Le jeune Koroma est accusé de meurtre au premier et deuxième degré. Il a été placé en détention sans caution, a déclaré la police.

Le défunt était membre du parti de la Grande Coalition nationale du MBAC de la Sierra Leone. Il était le représentant du MBAC en Amérique du Nord.

« Nous avons perdu un autre soldat, le Dr Barba Koroma. Nos sincères condoléances à la famille en ces temps difficiles. C’est une perte énorme pour la famille, la Sierra Leone et le parti du MBAC », a déclaré le parti dans un communiqué.

Crédit photo : lailasnews



[ad_2]

SOURCE afrikmag.com

Leave a Response