lundi, mai 27, 2024
DecouvertePoltiqueSocieté

Sud-Kivu : l’ONG ADES et le HCR sensibilisent les réfugiés burundais contre Ebola





L’ONG ADES mène depuis une semaine, en partenariat avec le HCR, une campagne de mobilisation communautaire contre la maladie à virus Ebola dans les camps des réfugiés burundais dans l’est de la RDC, ont indiqué des sources locales mardi 6 août.

Plus de trente mille réfugiés burundais du camp de Lusenda, en territoire de Fizi ainsi que ceux du camp de Mulongwe, au sud de Baraka apprennent l’historique, les modes de transmission, les symptômes, la période d’incubation et les modes de prévention de la maladie.

D’après le chef d’antenne de la commission nationale pour les réfugiés (CNR) à Fizi, Joré Mupepe, il s’agit de mesures préventives mais aucun cas d’Ebola n’est détecté aussi bien à Lusenga qu’à Mulongwe. Parmi ces mesures préventives, il cite entre autres la surveillance communautaire avec le personnel médical, les relais communautaires et les volontaires d’hygiène. Des dépliants explicatifs de la maladie sont remis aux ménages.

A l’entrée du camp et même dans certains endroits à l’intérieur, le partenaire sanitaire du HCR, l’ONG internationale ADES a mis en place des dispositifs de lavage des mains. Entre-temps, toutes les deux semaines, les humanitaires se réunissent avec les membres du comité de lutte contre Ebola pour discuter de la question.

Le camp des réfugiés burundais de Lusenda regorge actuellement de plus de vingt-neuf mille personnes prises en charge par le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés avec ses partenaires nationaux et internationaux. Le médecin chef de zone de santé de Nundu, Joseph Matundanya, assure de son côté que la population refugiée dans la région de Fizi ne présente pas trop de danger ; leur mouvement étant bien contrôlé.

 





Source Radio Okapi

Leave a Response