dimanche, décembre 3, 2023
DecouvertePoltiqueSocieté

RDC : les responsables d’écoles appelés à privilégier le savoir et non l’argent





L’ONG Young Men Association for Education (YMAE) a lancé vendredi 02 août la troisième édition de la campagne dénommée Ecole eza Mobongo tee [l’école ne peut constituer un fonds de commerce] pour interpeller les responsables d’écoles à privilégier le savoir plutôt que l’argent dans les milieux scolaires.

Les responsables de cette ONG font remarquer que bon nombre d’écoles privées et même certaines autres publiques s’adonnent à des pratiques de monnayage de l’enseignement qui avilissent l’instruction et l’apprentissage de l’enfant congolais.

Au cours de la cérémonie de lancement de cette campagne, les responsables de YMAE affirment que plusieurs écoles privées et même publiques s’adonnent à des pratiques qui ne font plus de l’école un lieu où sont prônés le savoir et l’excellence.

 A travers des saynètes et témoignages, les élèves ont dénoncé le fait qu’ils sont « souvent chassés des salles de classe faute de paiement des frais scolaires, pour n’avoir pas réuni un montant exigé pour un besoin de l’école ou pour n’avoir pas acheté le modèle d’uniforme ou de chaussure exigé et vendu par son établissement scolaire ». 

Certains parents ont fustigé le monnayage des cotes dans plusieurs écoles privées. « Si tu donnes ton argent, tu réussis » a dénoncé un parent interviewé par Radio Okapi.

 Toutes ces pratiques avilissent l’instruction et l’apprentissage de l’enfant congolais affirme l’ONG YMAE. Son secrétaire général Serge Bondedi rappelle que les promoteurs d’écoles ont reçu du gouvernement un agrément pour l’amélioration de la qualité de l’éducation.

« Considérer l’école comme un business c’est détruire le pays » a-t-il martelé.

 La campagne « Ecole eza Mobongo te » court jusqu’à la fin de l’année scolaire qui s’ouvre en septembre prochain. Elle portera également sur la sensibilisation des droits à la scolarisation de l’enfant.





Source Radio Okapi

Leave a Response