dimanche, décembre 3, 2023
Poltique

RDC : La police rapporte l’interpellation de 37 personnes en marge de la manifestation fortement réprimée lundi à Oicha






37 manifestants ont été arrêtés lundi par les forces de l’ordre dans la cité d’Oicha, en territoire de Beni (Nord-Kivu) lors des mouvements des protestations contre l’insécurité caractérisée par des tueries incessantes des civils par des combattants ADF.

La police locale qui avance ce chiffre précise que parmi les manifestants détenus à l’état-major d’Oicha figure un milicien Mai-Mai arrêté pendant la manifestation avec son arme à feu.

« Au total 37 manifestants ont été arrêtés. L’un d’eux détenait une arme à feu, c’est un Mai-Mai, il a été arrêté au niveau du rond-point d’Oicha en allant vers le bureau de la commune où il a été maîtrisé. Il tirait sur les policiers. Les officiers des renseignements et certains OPJ sont en train d’entendre les manifestants arrêtés sur PV », a dit à ACTUALITE.CD, le colonel Umbi Azaledanya, commandant du commissariat territorial de la police à Oicha.

La société civile locale qualifie de crime les tueries de ces civils et précise qu’il n’avait pas des miliciens parmi les manifestants.

« Il n’y a pas des Mai-Mai, parce que nous avons des preuves qu’on lui a collé une arme qui n’avait même pas des munitions. C’est un montage auquel on est en train d’assister pour le moment. Nous pensons que la police a commis des crimes en tuant ces trois civils », réagit Lewis Saliboko, secrétaire rapporteur de la société civile d’Oicha.

Trois personnes dont une fillette de 7 ans ont été tuées par balle dans la répression faite par les forces de l’ordre et de sécurité contre la manifestation des jeunes pour dénoncer les tueries des civils dans la région depuis 5 ans. Les jeunes avaient barricadé les artères principales et brûlé des pneus. Cette manifestation a eu au lendemain de la mort de 4 personnes tuées par les combattants ADF dans la localité de Mbau.

Yassin Kombi






Source Actualte.cd

Leave a Response