samedi, décembre 14, 2019
EconomieEntrepreneuriat

RDC : la coopérative Bilanga ya Betu appelle à la promotion des PME agricoles – Zoom Eco

107views






« Le Gouvernement doit susciter l’envie de l’agriculture en investissant avec le financement dans les Petites et moyennes entreprises (PME), et en améliorant les voies de desserte agricoles pour faciliter l’évacuation des denrées vers les centres de consommation. Cela, dans l’objectif de faire avancer le business. Car, nous avons des projets qui contribuerons au développement de notre pays », a déclaré Judith Kur, l’administratrice de Bilanga ya Betu.Elle a fait cette déclaration dans une interview accordée à Zoom Eco, ce vendredi 19 septembre 2019, en marge de la quatrième édition de la Foire internationale de Kinshasa (FAIKI) qu’abrite l’Académie de beaux-arts.En effet, Bilanga ya Betu est une coopérative agricole créée en 2017 composée de professionnels passionnés d’agriculture et engagés dans la promotion de la production, de la transformation et de la consommation des produits locaux.Depuis sa genèse, cette structure a comme cheval de bataille, une synergie entre le monde urbain et rural pour une solidarité agricole destinée à sauvegarder, à valoriser le travail des paysans et des petits producteurs découragés par d’énormes difficultés tant à l’évacuation qu’à l’écoulement des produits.” Face aux défis de porter la RDC à son rang de grenier agricole et alimentaire mondial, la production, la transformation et la consommation agricole locale, Bilanga ya Betu entend apporter sa contribution pour relever ces défis”, a rassuré Judith Kur.Parmi les divers produits disponibles et exposé dans leur stand à la FAIKI 2019, il y a des pommes de terre ; des épices, de la farine de maïs, des légumes, des fruits, de la braise, des haricots et tant d’autres.Pour récolter ces produits, cette plateforme affirme rencontrer plusieurs difficultés liées notamment à la semence, le moyen de transport pour déplacer les produits, ainsi que le fonds de commerce.Judith Kur attire l’attention du Gouvernement central afin d’accorder une attention soutenue au secteur agricole en appuyant financièrement, techniquement et stratégiquement les PME et les petits producteurs locaux pour le développer ce pays.En rappel, le Programme du Gouvernement approuvé récemment par les députés nationaux prévoit l’accroissement de l’implication économique des acteurs nationaux par l’élargissement de la classe moyenne nationale, à travers l’encadrement et la promotion des PME et PMI.La conviction du premier ministre confortée par la vision du chef de l’État demeure que la principale richesse de de la Rd Congo, contrairement aux idées reçues, n’est ni le cobalt, ni l’or, ni le cuivre ni même le diamant, mais plutôt l’agriculture, qui est source d’une véritable croissance économique inclusive.” Ce secteur mérite donc toute notre attention en raison de son caractère intensif en main-d’œuvre ainsi que de sa capacité à contribuer efficacement à la lutte contre la pauvreté, laquelle est aujourd’hui aggravée par une véritable crise alimentaire et nutritionnelle, chose inconcevable dans un pays comme le nôtre “, avait déclaré Sylvestre Ilunga Ilunkamba.Entre la parole et les actes, commentent des analystes, il y a lieu de le premier ministre parvienne à réduire le fossé qui a toujours existé en posant des actes concrets susceptibles de relever ces défis. De leur côté, des élus du peuple attendent s’imprégner du projet du Budget 2020 pour se rassurer de la manière dont les moyens seront mobilisés pour réaliser cet engagement.Agnès KAYEMBE

Source Zoom-eco.net

Leave a Response