mardi, juin 18, 2024
Poltique

RDC-ANGOLA : des réfugiés congolais décident de s’organiser pour retourner en RDC






Le comité des réfugiés congolais en Angola indique que près de 8000 réfugiés congolais qui vivent depuis 2017, au camp de Lovua dans la province angolaise de Lunda Norte, ont quitté leur camp depuis dimanche 18 août et sont en route à pieds pour rallier la RDC. Ils avaient posé leurs valises dans ce camp à la suite de l’insurrection de la milice Kamuina Nsapu dans la région du Kasaï.

D’après François Kamuabo du comité des réfugiés congolais au camp de Lovua (Angola), cette décision de retourner en RDC fait suite à une adresse du gouverneur du Kasaï central, Martin Kabuya, le 31 juillet dernier.

« Après le passage le 31 juillet dernier du gouverneur Martin Kabuya du Kasaï Central au camp des réfugiés de Lovua et à la suite de sa déclaration demandant à tous les réfugiés de vider le camp et de retourner en RDC,  les réfugiés se sont engagés sur la route à pieds depuis ce dimanche à 4h00 du matin vers Muenyambulu en territoire de Luiza, une distance de plus de 280 km de Lovua. Hommes, femmes et enfants sans attendre l’organisation de l’ANGOLA-RDC-HCR  sont déterminés et ne tiennent pas compte des intempéries et de mauvaises conditions du parcours. Ils veulent arriver en RDC avant la prochaine rentrée scolaire pour que leurs enfants puissent aller à l’école « , explique François Kamuabo.

Mais sur place au camp de Lovua,  ce ne sont pas tous les réfugiés qui retournent au pays. Environ 12 000 sont restés, selon la même source.

 » Hier lundi, des camions Kamaz de l’armée angolaise sont arrivés dans la municipalité de Lovua, 30 Kilomètres du camp des réfugiés et ont embarqué les réfugiés qui étaient en route et à pieds vers 13h00 locales. Je ne sais pas dire avec exactitude la destination qu’ils ont prise. Si c’est à Luambo au Kasaï Central ou Kamako au Kasaï. C’est dramatique et inhumain, la situation de nos compatriotes « , a poursuivi François Kamuabo, qui lance également un appel au gouvernement congolais afin de s’impliquer dans cette affaire.

En RDC, on s’active à recevoir cette vague des réfugiés qui retournent au pays.  Le gouverneur du Kasaï, Dieudonné Pieme, dit avoir pris des dispositions nécessaires pour accueillir ces compatriotes.

 » Je travaille en ce moment avec les experts de la présidence de la république pour faire face à cette situation. En attendant,  mon ministre provincial de l’intérieur est en route pour Kamako afin d’évaluer la situation « , explique le gouverneur Pieme.

Le mois dernier, les réfugiés congolais avaient écrit au gouverneur angolais de Lunda Norte pour lui demander de les sécuriser lors de retour dans leur pays. Ils avaient dénoncé ce qu’ils ont qualifié de manque de volonté du HCR à assurer leur retour en RDC. De son côté,  le HCR avait demandé aux réfugiés du temps pour mettre en place le cadre légal et les conditions de leur retour.

Sosthène Kambidi






Source Actualte.cd

Leave a Response