samedi, février 24, 2024
Musique

Le concert de Fally Ipupa à Paris sévèrement menacé !

Le concert de l’artiste musicien, ancien du quartier Latin de Koffi Olomide, Fally Ipupa divise la diaspora congolaise voire certains acteurs politiques de la RDC.En France par exemple, tout le monde veut voir le “El professor” se produire sur le podium après plus de 16 ans d’interdiction des concerts en Europe.

De l’autre côté, un groupe des combattants conduit par Bokesthu premier, s’oppose à la tenue de ce concert et menace même de tabasser l’artiste musicien et tout son orchestre s’il s’oppose à leurs décisions. Chose étonnante, au pays précisément à Kinshasa la capitale de la République démocratique du Congo, un cadre de la coalition Lamuka s’oppose au concert de l’artiste musicien Fally Ipupa à l’Arena Hôtel.

Lui, c’est Jacky Ndala, ancien journaliste chroniqueur des musiques urbaines, devenu aujourd’hui politicien et opposant, il soutient l’interdiction des concerts des musiciens congolais à l’étranger par les combattants. Dans un message relayé sur son compte twitter ce vendredi 21 février 2020, Jacky Ndala appelle les combattants à empêcher le concert de Fally Ipupa

“Combattantes et Combattants dans cette lutte pour libération de notre chère Patrie meurtrie. NE LAISSEZ PAS FALLY IPUPA SE PRODUIRE. ABETA TE, ABETA TE, SOKI ABETI EZA HUMILIATION MUNENE PONA LUTTE NA BISO. On ne fête pas quand ça tue chez nous !”, a-t-il écrit ce vendredi 21 février, sur son compte twitter

Malgré la position de Jacky Ndala sur le concert de Fally Ipupa, certains compatriotes et mélomanes soutiennent leur frère qui, selon eux, fera la fierté de la nation en jouant à nouveau en Europe. À l’exemple de Ferré Gola, Héritier Watanabe, Koffi Olomide et Werrason soutiennent tous l’artiste musicien Fally Ipupa.

Malgré les différentes menaces des combattants, l’artiste musicien Fally Ipupa alias Mobutu (dictateur ou le roi), résiste et décide de prester le 28 février prochain à l’Arena Hôtel. Rappelons que ça fait plus de 16 ans que les artistes musiciens congolais ne font plus des prestations à l’étranger à cause du phénomène combattants qui s’opposent au régime de l’ex-président Joseph Kabila.

Mais malgré l’avènement d’un nouveau régime de Félix Tshisekedi, ces combattants conduit par un certain Bokesthu premier également ancien musicien, s’opposent toujours aux concerts des musiciens en Europe.

Roberto Tshahe ( linterview)

Leave a Response