samedi, février 24, 2024
PoltiqueSocieté

La Société civile s’oppose au remplacement du gouverneur au Sud-Kivu • Topcongo fm





« Il n’y a pas assez d’analyse là-dessus. Vous savez tous que le poste du gouverneur appartient de droit au Front commun pour le Congo (FCC). Il doit provenir de notre famille politique », a affirmé un cadre de la Fédération du Sud-Kivu du Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD). Ces propos, qui sont sur la sellette et au centre de plusieurs réunions, ont fait réagir également la société civile locale qui proteste contre toute initiative politique destinée à éjecter l’actuel gouverneur.

À l’issue de sa rencontre hebdomadaire tenue à Bukavu, avec plusieurs acteurs sociaux, Patient Bashombe souligne « qu’il est inconcevable qu’un groupe de personnes, notables vivant à Kinshasa ou pas, puisse à tout bout de champs et selon leur gré, amener et chasser le gouverneur [Théo Kasi Ngwabije] comme ils veulent ».

Pour le président du bureau de la société civile du Sud-Kivu, cette province lame développement de la province est plus important que toute querelle politique.

« Dans notre province, nous avons chassé plus de 4 gouverneurs. Vous voyez la situation que nous sommes en train de subir aujourd’hui. La province a beaucoup reculé. Nous pensons que nous devons donner du temps et une chance au gouverneur pour qu’il puisse exécuter son programme d’action et toutes les promesses qu’il faites à la population », explique Patient Bashombe.

Qui note que « pour l’instant, on voit quand-même que le gouverneur est en train de se démener. Aujourd’hui, la situation d’Ebola est quand-même en train de rassurer. C’est également le début de la reconstruction de la province ».

Le prix du silence

Depuis la radiation du professeur Modeste Bahati Lukwebo du FCC, la Conférence des présidents de cette plateforme politique avait adressé un ultimatum aux gouverneurs et différents mandataires de l’État, occupant des postes dans les institutions pour le compte de l’AFDC-A, de se prononcer sur leur appartenance ou pas au FCC de Joseph Kabila.

Depuis, il est reproché à Théo Kasi Ngwabije de briller par le silence face à cet ultimatum.

En effet, c’est sur le compte de l’AFDC-A qu’il a été élu. Son silence énerve la Fédération provinciale du PPRD, constate la Societe civile locale.

Pour le moment, Théo Kasi Ngwabije séjourne à Kinshasa, en attendant de se rendre à New York, étant parmi les 4 gouverneurs qui accompagneront le Président Félix Tshisekedi aux travaux de la 74ème Assemblée générale des Nations-unies.

Yves NDJADI LOPONGO




Source TOP CONGO FM

Leave a Response