samedi, juillet 13, 2024
Poltique

Journée des Nations Unies : la Monusco satisfaite de ses actions notamment la protection des civils

[ad_1]

La Mission des Nations Unies en RDC (Monusco) a sensibilisé jeudi 24 octobre les étudiants de l’Université catholique du Congo (UCC) sur sa mission à l’occasion de la célébration de la journée des Nations-Unies. Au pays, la journée a été placée sous le thème :  » les nations unies en RDC : actions, défis et perspectives « .

Dans son exposé devant les étudiants, Charles Bambara, Directeur de la Division de l’Information publique de la Monusco a dressé un bilan positif de la mission en ce qui concerne la protection des civils, la coopération avec les forces de l’ordre et de sécurité congolaises et la lutte contre les groupes armés dans la partie Est de la RDC.

« Chaque mois la section protection de l’enfant retire les enfants auprès des groupes armés et on les remet généralement dans leurs familles pour la réinsertion sociale. Nous  formons des journalistes avec d’autres agences. La section police de la monusco donne beaucoup de formations au niveau de la police. Le bilan de la Monusco est relatif, mais c’est un travail que nous menons au côté des FARDC pour maintenir le processus de la paix.  Toutes les missions de paix ont un début et une fin comme en Côte d’ivoire, au Liberia et au Sierra-Léon. Je crois que beaucoup a été fait. Si la monusco n’était pas là que serait la situation à l’Est de la RDC ? C’est difficile de sentir le travail de la Monusco à  Kinshasa. Mais dès que vous êtes par exemple au Nord-Kivu, vous comprendrez l’importance de la monusco « , a expliqué Charles Bambara.

La Monusco est Présente en RDC depuis 1999. Avec  plus d’un milliard de dollars américains par an et environ 16 000 hommes au pays, la MONUSCO est l’une des plus importantes missions de maintien de la paix dans le monde. Elle est actuellement présente en seulement 6 de 26 provinces. 

Dans une récente interview aux médias internationaux, le président Félix Tshisekedi a affiché clairement sa volonté de voir la MONUSCO continuer d’œuvrer au pays.

Ivan Kasongo

 

 

 

 

 

[ad_2]

Source Actualite cd

Leave a Response