mardi, mai 21, 2024
DecouvertePoltiqueSocieté

Forum des As : « Ebola : « la situation est préoccupante », selon MSF »





Revue de presse du vendredi 2 août 2019

Les journaux parus vendredi 2 août à Kinshasa sont préoccupés par le désastre que cause l’épidémie d’Ebola au Nord-est de la RDC.

Depuis sa déclaration le 1er août 2018, l’épidémie d’Ebola a déjà causé 1800 décès sur les 2600 personnes infectées. Pour le seul mois de juillet, entre 80 et 100 personnes ont été diagnostiquées avec la maladie chaque semaine, signale Forum des As. Au regard de ces chiffres de la pire épidémie d’Ebola de l’histoire de la RDC qui entame sa deuxième année, MSF alerte : « La situation sur le terrain est préoccupante », poursuit le quotidien.

Entre-temps, le Dr. Muyembe va présenter ce vendredi à Goma le nouveau plan de riposte, annonce 7sur7.cd. Ce plan de la nouvelle équipe de riposte contre la concerne notamment la version recadrée du SRP 4, le plan stratégique de riposte. La particularité de ce plan de travail de 90 jours est qu’il prend en compte le caractère multisectoriel de la riposte, précise le media en ligne.

A l’occasion de l’an un d’Ebola en RDC, Actualite.cd parle de « trois pistes de solution de David Gressly pour éradiquer définitivement l’épidémie », dont l’arrêt des interruptions de la riposte, l’organisation des zones d’intervention sur le terrain.

Préventive, l’Arabie Saoudite, renseigne Jeune Afrique.com, a fermé les portes de la Mecque aux musulmans vivant en RDC lors du prochain pèlerinage. Au Maroc, un dépliant de conseils et d’informations sur Ebola est remis à l’aéroport de Casablanca aux passagers en provenance de Kinshasa.

Quoiqu’il en soit, le Rwanda assure n’avoir jamais fermé sa frontière avec la RDC. Un article que les lecteurs peuvent scruter à la une du site internet de VoaAfrique. Au total, précise le portail, 4 cas ont été signalés dans la capitale du Nord-Kivu, dont deux décès.

Mais, bien que le gouvernement Rwandais ait annoncé la réouverture de la frontière, comme le souligne Actualité.cd, il annonce tout de même le dépistage de ses citoyens qui ont séjourné à Goma. 

Selon Mediacongo.net, le deuxième cas qui est décède à Goma, est une femme dont le mari est décédé la veille après avoir été contaminé par cette épidémie d’Ebola. Une situation visiblement qui augmente les craintes dans le Sud-Kivu, indique ce media en ligne.





Source Radio Okapi

Leave a Response