dimanche, août 25, 2019
DecouvertePoltiqueSocieté

Djugu : des milliers d’enfants privés d’écoles, après l’incendie de plus de 30 écoles

13views





Plus de trente écoles ont été incendiées et saccagées lors des atrocités perpétrées depuis 2017, dans la chefferie de Bahema Nord en territoire de Djugu. Plus d’un milliers d’enfants n’ont pas étudié ces deux dernières années dans cette entité à la suite de cette situation, a déclaré mercredi 14 août à Radio Okapi, le président de la société civile locale, Charité Banza.

Il indique que dans plusieurs villages, les écoles n’existent pas, citant notamment celles des groupements de :

  • Losandrema
  • Driokpa
  • Sumbuso
  • Kpachu
  • Dhendro.

Pour garantir les droits de ces enfants, Charité Banza demande au gouvernement de construire même des salles de fortune dans ces entités avant la rentrée scolaire.

« Il faut que l’Etat prenne des dispositions pour installer par exemple des bâches ou hangars comme mesures urgentes pour que les enfants étudient », propose-t-il.

Le président de la société civile de Bahema Nord plaide également pour la gratuité de la scolarité en territoire de Djugu, car, dit-il, les parents sont devenus pauvres, à cause des conflits armés.

Il ajoute que des nombreux enfants sont devenus orphelins et d’autres se retrouvent dans la rue.

« On faisait étudier nos enfants avec des produits champêtres et le bétail qu’on élevait. Mais tout est pillé. Que l’Etat s’occupe de ce cas pour que tous les enfants soient scolarisés », soutient Charité Banza.

Radio Okapi a tenté en vain d’avoir la réaction du ministre provincial de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP).





Source Radio Okapi

Leave a Response