dimanche, mai 26, 2024
CélébritésDecouverteInsoliteMusiqueShowbuzzsport

des médecins découvrent 526 dents dans la bouche d’un enfant de 7 ans (vidéo)




En Inde, des médecins ont fait une incroyable découverte. Un enfant de 7 ans a été hospitalisé après des douleurs à la mâchoire et les médecins ont découvert qu’il avait 526 dents dans la bouche.

Le garçon a été admis le mois dernier dans un hôpital de Chennai, dans le sud du pays, en raison d’un gonflement et de douleurs près des molaires à droite de la mâchoire inférieure.

Inde : des médecins découvrent 526 dents dans la bouche d'un garçon de 7 ans (vidéo)

Lorsque les médecins ont scanné et radiographié sa bouche, ils ont trouvé une poche incrusté dans sa mâchoire contenant « des dents anormales », a déclaré à CNN le Dr Prathiba Ramani, responsable de la pathologie buccale et maxillo-faciale de l’hôpital universitaire dentaire Saveetha.

Le processus d’extraction des dents supplémentaires a duré quatre à cinq heures. Ce n’est qu’après l’opération qu’ils ont pu déterminer le nombre de dents présentes dans la bouche du gamin.

Inde : des médecins découvrent 526 dents dans la bouche d'un garçon de 7 ans (vidéo)

« Il y avait des morceaux d’émail allant de 0,1 à 15 millimètres. Même la plus petite pièce avait une couronne, une racine et une couche d’émail indiquant qu’il s’agissait d’une dent », a déclaré le docteur Ramani.

Bien que l’opération d’extraction des dents ait eu lieu le mois dernier, les médecins avaient besoin de temps pour examiner individuellement chaque dent avant de pouvoir confirmer leurs résultats.

Le garçon souffrait d’une maladie extrêmement rare appelée odontome composé. La cause de cette maladie reste inconnue mais selon le docteur Ramani, elle pourrait être génétique ou due à des facteurs environnementaux comme des radiations.

En fait, il se peut que le garçon ait eu des dents supplémentaires depuis un certain temps. Ses parents ont dit aux médecins qu’ils avaient remarqué un gonflement dans sa mâchoire quand il n’avait que 3 ans, mais ils ne pouvaient pas faire grand-chose parce que le patient ne permettait pas aux médecins de l’examiner.

Crédit photo : cnn



[ad_2]

afrikmag.com

Leave a Response