jeudi, mai 30, 2024
DecouvertePoltiqueSocieté

Des groupes Maï-Maï contrôlent plusieurs villages de Lubero





Plusieurs agglomérations de Lubero sont sous contrôle des groupes Maï-Maï depuis quelques mois, a indiqué mardi 13 août l’administrateur de ce territoire du Nord-Kivu. Il a plaidé pour la sensibilisation et le cantonnement de ces miliciens en vue de leur désarmement volontaire.

Les villages de Kinyatshi, Kimaka, Masumo et les environs de Miriki au nord-est de Lubero ont sous occupation des Maï-Maï Mazembe. Dans le sud-ouest de ce territoire, les agglomérations de Bunyatenge, Mbwanvinywa, Luhembe et Fatua sont occupés par le NDC/Rénové, selon l’administrateur de Lubero, Richard Nyembo wa Nyembo.

Un peu plus au nord-est de Lubero, les Maï-Maï Simba règnent en maître aux villages Lenda et Musele, a poursuivi la même source, faisant également état de la présence des mêmes miliciens dans le parc national de Maiko.

Richard Nyembo plaide pour la sensibilisation et le cantonnement de tous ces miliciens et pour leur désarmement volontaire :

«Il y a des endroits qu’on ne contrôle pas. Le parc de Maiko est occupé par les Maï-Maï Simba, qui viennent souvent de l’ex-Province Orientale. Pour nous, il est question d’abord que nous puissions ouvrir les centres de reddition et lancer l’appel à tous nos frères de revenir à la raison. C’est après cet ultimatum là que nous allons voir comment lancer les opérations militaires».

Dans certains villages de Lubero, les miliciens exigent à la population le paiement mensuel d’une taxe variant entre 1000 et 1500 francs congolais (près d’un dollar américain). 

 





Source Radio Okapi

Leave a Response