dimanche, février 25, 2024
CélébritésShowbuzz

10 choses importantes à savoir sur le Bissau Guinéen Ansu Fati





Le nouveau prodige du Fc Barcelone, Anssumane Fati, a été
naturalisé espagnol le vendredi 20 septembre 2019, lors du conseil des
ministres. Agé de 16ans et 11 mois, l’originaire de la Guinée Bissau devient le plus jeune joueur de l’histoire du
Barça à disputer un match de Ligue des Champion. Pour ceux qui ne
connaissent pas cette pépite africaine, un article d’Orange Football Club nous
aide à savoir qui ce surdoué du ballon rond.

1. Né et grandi à Bissau

Ansu Fati a pour nom complet Anssumane Fati. L’attaquant a vu le jour le 31 octobre 2002 à Bissau, en Guinée Bissau, avant de quitter son pays natal pour l’Espagne à l’âge de six ans.
C’est à Herrera, une commune de la province de Séville, qu’il arrive avec sa famille et retrouve son père, Bori Fati, qui commençait à y travailler comme employé municipal.

2. Une famille de footballeurs

Le père d’Anssumane Fati, Bori, rêvait de devenir footballeur professionnel. Ansu l’épatait balle au pied dès ses 6 ou 7 ans, mais c’est Braima, l’aîné, aujourd’hui dans l’équipe réserve du FC Barcelone, qui se fait remarquer le premier en intégrant le FC Séville.
Ansu cherchera à l’imiter. Mais non retenu à Séville, il signera dans le club voisin d’Herrera. Un an plus tard, il rejoindra finalement les Blanquirrojos.

3. Il aurait pu évoluer au… Real Madrid !

L’ascension d’Ansu Fati est rapide. Repéré par le Real Madrid et le FC Barcelone, le gamin intègre la Masia à l’âge de 9 ans. “Le Real Madrid proposait plus d’argent que le Barça. Mais nous avons choisi Barcelone, parce que les Barcelonais sont venus jusque chez nous avec le contrat et m’ont convaincu”, expliquera son père à la Cadena COPE.

4. Surclassé de 3 ans

Au Barça depuis 2012, Anssumane Fati y passe par toutes les équipes de jeunes, et notamment la Juvenil A (équivalent des U19) dans laquelle il est donc surclassé.
La saison dernière, le jeune ailier s’illustre en Youth League, la Ligue des Champions des moins de 19 ans, avec 4 buts et 3 passes décisives en 9 apparitions. Depuis, il est passé directement chez les pros sans passer par l’équipe réserve.

5. Plus précoce que Lionel Messi

Le 25 août 2019, Ansu Fati devient le plus jeune joueur à évoluer en championnat d’Espagne depuis 78 ans. Six jours plus tard, sur le terrain d’Osasuna, le prodige inscrit son premier but en Liga, avant d’en ajouter un deuxième le 14 septembre, face au FC Valence.
Il ne lui aura fallu que 3 matchs pour atteindre ce total, contre 13 à un certain Lionel Messi.

6. Les records tombent un par un !

Depuis le début du 21eme siècle, Ansu Fati est devenu le joueur le plus jeune à marquer et délivrer une passe décisive dans un même match de Liga, à 16 ans et 318 jours, mais aussi le plus jeune joueur de l’histoire de la Liga à inscrire un but au Camp Nou, le plus jeune joueur de l’histoire à compter deux buts en Liga et enfin le plus jeune à porter le maillot du Barça depuis 1941. Et d’autres records pourraient encore tomber…

7. Eto’o, Xavi… Les légendes du Barça en pincent pour lui

Si Lionel Messi, blessé en ce début de saison, a apprécié en connaisseur les débuts fracassants d’Ansu Fati en Liga, la star argentine n’est pas la seule à les saluer.“Je regarde tous les matchs du Barça. Je crois que même Dieu ne sait pas ce qui nous attend avec Fati, a déclaré Samuel Eto’o. Il est très fort, il a deux paires de couilles, beaucoup de personnalité, je lui souhaite le meilleur et surtout j’espère qu’il n’aura pas de blessures qui risquent de le freiner.”Xavi, autre légende blaugrana, prédit le meilleur au jeune ailier : “S’il n’y a pas de problèmes, on est face à un footballeur qui peut marquer une époque. Le nouveau Messi ? Ce sont de grands mots. Mais il peut être un footballeur de taille mondiale, oui.”

8. Son agent s’appelle… Messi

Depuis quelques mois, le principal conseiller d’Ansu Fati porte un nom illustre : Messi. En l’occurrence Rodrigo Messi, frère de Lionel Messi. De quoi renforcer les liens avec la star argentine, mais aussi à nourrir les soupçons de conflit d’intérêt.

9. Il coûte déjà très cher…

Conscient de détenir un crack absolu, le FC Barcelone a fait signer à Ansu Fati un contrat longue durée, courant jusqu’en 2022 et assorti d’une clause libératoire de 100 millions d’euros. Une nouvelle proposition pourrait rapidement arriver sur sa table, à en croire divers médias catalans.
Une prolongation de cinq ans assortis d’une prime à la signature de 700 000 euros et d’un salaire évolutif serait presque actée.

10. Courtisé par… l’Espagne !

Pour quelle équipe nationale jouera Ansu Fati ? Le joueur de 16 ans pourrait naturellement attendre une convocation des Djurtus de Guinée–Bissau, mais de l’aveu même de son père l’adolescent privilégie plutôt une autre option : embrasser la cause de son pays d’adoption, l’Espagne, et disputer avec la Rojita la prochaine Coupe du Monde des moins de 17 ans, qui aura lieu du 26 octobre au 4 novembre 2019 au Brésil.




Source AFRIKMAG

Leave a Response