vendredi, septembre 20, 2019
Poltique

RDC : Tshisekedi annonce la réforme du secteur minier afin de permettre la transformation locale des minerais

21views





Dans son discours lors de la cinquième édition du Forum investir en Afrique (FIA) le président Felix Tshisekedi a affirmé que le gouvernement est saisi pour réfléchir sur la possibilité de transformer les minerais congolais au pays en vue de financer d’autres actions de développement.

Cette ambition requiert notamment la suffisance de l’énergie électrique dans les régions de production minière.

Pour y parvenir, le modèle de développement sera axé sur la construction, en dehors de Grand Inga, des centrales hydroélectriques de taille moyenne et des micro centrale pour assurer facilement l’accès à l’eau et à l’électricité dans toutes les provinces du pays.

Pour appuyé son argumentaire, Felix Tshisekedi a fait mention des statistiques d’une étude récente menée par le PNUD selon lequelles 76000 villages de la RDC disposent chacun d’un potentiel capable de lui assurer son autonomie en électricité.

Le cinquième Forum Investir en Afrique (FIA5) examinera comment soutenir au mieux la diversification économique et la création d’emplois dans les pays africains et fera le point sur les progrès réalisés et tracera la voie à suivre.

Le FIA a été institué en 2015 en tant que plate-forme internationale et les opportunités d’investissement en Afrique. Il réunit chaque année des représentants des secteurs privé et public de chine et d’Afrique, des institutions internationales et régionales, des partenaires au développement et des groupes de réflexion.

Felix Tshisekedi a émis le voeu de voir la RDC organiser la sixième édition du FIA qui aura lieu en 2020.

La réforme du secteur minier implique a priori le code minier de la République démocratique du Congo qui a déjà été révisé et promulgué en mars 2018 dernier par Joseph Kabila. Pour certaines organisations de la Société civile œuvrant dans le secteur minier comme Sarw, l’État congolais devrait plutôt renforcer ses propres entreprises minières qui devraient suivre l’évolution du marchés des miniers.

Christian Musuila pour Voice Of Congo

Contactez la rédaction de The Voice Of Congo : 00243 899305732




Source VOICEOFCONGO.NET

Leave a Response