mardi, novembre 12, 2019
Poltique

RDC : Soutenu par la Présidence de la République, Congo Tech Network se veut être le porte-étendard de la tech congolaise

195views

Communication

En marge du 5ème forum économique « Sultani Makutano », Congo Tech Network, qui est la toute nouvelle association des acteurs congolais du numérique a été mis en lumière devant les milieux économiques et entrepreneurs de la RDC et d’ailleurs reunis a l’hôtel Fleuve Congo. Encouragée par la Présidence de la République à travers le Conseiller Spécial du Président de la République SEM Félix Antoine Tshisekedi en charge du numérique, la structure entend porter haut le drapeau de la Tech congolaise sur le plan national mais surtout â l’international.

Le Conseiller Spécial du Chef de l’Etat en matière Numérique Dominique Migisha a salué l’initiative qui s’inscrit dans la vision et les objectifs du Président de la République qui entends  faire du Numérique un puissant levier pour la bonne gouvernance, l’émergence économique et le progrès social.

« La Présidence de la République ne fait qu’encourager Congo Tech Network qui a vocation à être le porte-drapeau de la tech congolaise à l’étranger lorsqu’il y aura des grandes manifestations. Ce fut le cas à Paris en mai 2019 a l’occasion du salon international de référence VIVATECH qui se tient chaque année a Paris et qui réunit plus de 100.000 visiteurs autours de la 4ème revolution industrielle qu’est le Numérique.  
A l’instar de grands pays comme la France avec France Tech, la RDC a aujourd’hui une structure formelle qui s’appelle Congo Tech Network animé par les acteurs di secteur mais appuyé par la Présidence de la République », a-t-il déclaré à ACTUALITE.CD

Le Conseiller Migisha souhaite également que les entreprises congolaises sollicitent l’expertise des congolais de la diaspora qui possèdent les talents pour pouvoir rencontrer leurs besoins en ressources humaines.

« Il est important que l’écosystème congolais sois organisé parce que dans tout les pays du monde, le réseautage, les interactions entre les différentes couches d’un écosystème, par exemple les startups avec les entreprises plus confirmées, avec les opérateurs télécoms et les banques ainsi que les acteurs dans les domaines plus pointus, la fibre, etc. Tous les acteurs de cet écosystème ont un intérêt commun, c’est de vouloir  développer leur secteur. L’idée est assez simple, pour développer leur secteur il n’y rien de tel que de se connaître, de savoir ce que les uns et les autres font afin de pouvoir interagir.

A titre d’exemple il y a des entreprises qui ont atteints un niveau de maturité avec des carnets de commandes bien remplis qui peuvent ne pas être intéressées par le développement de certaines solutions specifiques qui s’écarteraient trop de leur cœur de métier. Elles pourraient pour cela faire se tourner et faire appel à des structures plus jeunes qui ont la compétence mais qui doivent etre juste encadrées par des chefs de projets qui ont cette expérience nécessaire.

A cela, il faut ajouter la diaspora. Parce qu’on a aujourd’hui au Congo une grande diaspora et des nombreux congolais qui se distinguent à travers leurs compétences dans le secteur numérique.  Il faut pouvoir les identifier, faire du réseautage, échanger avec eux et être connecté à euxpour qu’ils puissent connaître les opportunités. Que des entreprises au Congo qui ont des besoins spécifiques dans le domaine numérique en terme de ressources humaines puissent faire appel à ce réseaux », a-t-il renchérit.

Congo Tech Netwwork se donne plusieurs missions dont la promotion de la technologie congolaise et aider les congolais à avoir accès aux nouvelles technologiesen luttant contre la fracture numérique.

Une association réunissant les acteurs de la tech congolais. Elle s’inscrit dans la suite logique de Viva RDC qui est une première initiative informelle qui avait  permis avec l’appui de la présidence de la république d’amener plus de 10 start up congolaises en France à Paris pour 3 événements majeurs, Viva RDC, Afrobite et Congo na Biso. De retrour à Kinshasa, ces startups et toutes les personnes ayant pris part a ce déplacement ont estimé qu’il était important de prolonger cette vision en la structurant avec la création de Congo Tech Network, une association qui est née durant le mois d’août dernier. L’objectif majeur est la promotion de la tech congolaise tant à la RDC qu’à l’étranger. Un des objectifs phares consiste à la réduction de la fracture numérique c’est-à-dire permettre à ceux qui n’ont pas accès aux nouvelles technologies d’y accéder et cela commence notamment par le fait de disposer des équipements pour pouvoir utiliser les nouvelles technologies, a expliqué le président de Congo Tech Network, Christian Ensa N’sabaka.

Le chef de l’Etat avait aussi annoncé la création d’un Conseil National du Numérique (CNN). Il associera les régulateurs sectoriels du numérique, leurs tutelles, certains membres du gouvernement et le Premier ministre, sous l’autorité du Président de la République. Ce Conseil sera un organe de pilotage et d’orientation de la mise en œuvre de la stratégie nationale du numérique. Le 5 septembre dernier un plan numérique à l’horizon 2025 a été validé par toutes les parties prenantes incluant les provinces et les acteurs du secteur numérique à l’issue d’un atelier organisé par la Présidence de la République.

Force est de constater que le numérique congolais connaît un souffle nouveau sous l’impulsion du Chef de l’Etat et la population congolaise attends les retombées de ce secteur devenu incontournable.

 






Source Actualte.cd

Leave a Response