dimanche, septembre 22, 2019
EconomieEntrepreneuriat

RDC : le président Tshisekedi préside la cérémonie d’ouverture du Makutano 5 – Zoom Eco

29views






Le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi a présidé la cérémonie d’ouverture de la cinquième édition du Makutano, ce vendredi 6 septembre 2019 à Kinshasa. Deux anciens chefs d’Etats, le représentant du président Macky Sall et le président du Niger, Mahamadou Issoufou, y ont pris part avec 500 chefs d’entreprises et autres personnalités venues de 20 pays d’Afrique.Pendant 48 heures, les échanges vont porter sur les leviers innovants susceptibles de booster la croissance et la compétitivité́ de la Rd Congo face aux grands bouleversements mondiaux : Intelligence artificielle, changement climatique, transition énergétique, économie durable.Dans son mot de circonstance, le directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo a indiqué que le véritable décollage économique n’est possible que par la mise en place d’un état fort, protecteur, et qui s’engage pour le renforcement de la sécurité juridique et judiciaire dans la pratique des affaires« Cela a comme conséquences logiques : la mise en place d’un secteur privé prospère et fort, clé de la compétitivité et de la croissance, gage de la mise en place d’une classe moyenne solide, d’une économie compétitive et forte », a – t – il insisté.Pour sa part, la fondatrice de ce Forum de classe mondiale, Nicole Sulu a salué la présence de cinq chefs d’Etats africains qui ont répondu à l’appel du réseau d’affaires Makutano afin d’échanger avec le secteur privé.« Ces cinq présidents avec nous, pour cette cinquième édition du Makutano incarne cette Afrique qui a déjà changé de paradigme. Leurs seules présences marque à l’évidence que le lien entre le peuple et le sommet de l’état existe », a – t – elle indiqué.Saluant la nouvelle ère de dialogue et de confiance entre les dirigeants et les forces vives africaines, Nicole Sulu reste convaincue que le temps de l’Afrique est arrivé.Et de préciser : « notre Afrique ne peut plus être perçue comme un simple marché pour les autres. Il est grand temps qu’elle se diversifie et se valorise pour jouer un rôle majeur à l’échelle du monde. Et il semble évident que cela ne se fera pas sans la Rd Congo au vu de son potentiel et de sa situation géostratégique au cœur du continent. »Répondant à ces propos interpellateurs d’Anthony Nkinzo et Nicole Sulu, le chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi a estimé que la relance de la croissance et l’appropriation de l’économie par ses concitoyens mettent l’Etat et le secteur privé face à un triple défi. Celui des capacités, du financement et surtout de la volonté politique d’œuvrer pour l’intérêt de la Nation congolaise dans un monde ouvert.« Vous conviendrez avec moi que tous les défis que j’ai évoqués relèvent des responsabilités partagées entre l’état, le secteur privé et, dans une certaine mesure, la société civile. Nous devons donc travailler ensemble pour réussir les paris de l’éducation, de la formation professionnelle, de la promotion de l’entrepreneuriat et plus généralement de la transformation structurelle de notre économie », a insisté le président de la République.Les activités de ce Forum international vont se clôturer ce samedi 7 septembre par un Panel présidentiel prévu de 16h30 à 18 heures. Il s’en suivra un dîner gala sponsorisé par la société Petrocam.Eric TSHIKUMA

Source Zoom-eco.net

Leave a Response