Poltique

Vital Kamerhe: son procès en appel renvoyé au 18 septembre prochain

322views

Le président de l’UNC, Vital Kamerhe était à la barre, ce vendredi 21 août, devant les juges en appel pour le second round judiciaire du procès 100 jours. La cour d’appel a prorogé la suite de cette affaire, le 18 septembre prochain.

Le procès en appel de VK se déroule dans un contexte politico-social tendu. Les membres de son parti multiplient, au jour le jour, des stratégies pour faire entendre leur voix. Ils exigent la libération de leur leader.

Le président de l’UNC était condamné à 20 ans des travaux forcés pour le détournement des deniers publics dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours de la présidence de la République.

Il a fait appel à sa condamnation au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe. Son procès en appel avait débuté, le 24 juillet dernier. Les trois premières audiences avaient été renvoyées pour irrégularité de la saisine par le ministère public.

Le président de l’UNC était condamné à 20 ans des travaux forcés pour le détournement des deniers publics dans le cadre du programme d’urgence des 100 jours de la présidence de la République.

Il a fait appel à sa condamnation au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe. Son procès en appel avait débuté, le 24 juillet dernier. Les trois premières audiences avaient été renvoyées pour irrégularité de la saisine par le ministère public.

Dans le même ordre d’idée, outre les marches tenues de partout à travers la République, l’UNC avait, cette fois-ci, organisé une séance de prière, le jeudi 20 août à Kinshasa sur l’esplanade de boulevard du triomphal.

Leave a Response