Showbuzz

Shatta Bandle : le ghanéen autoproclamé milliardaire fait encore parler de lui

429views

Après s’être fait discret pour quelques temps, le «milliardaire» autoproclamé ghanéen, Shatta Bandle vient de faire un énorme come-back avec des liasses qui coulent à flot.

Le lundi 20 juillet 2020, Shatta Bandle perdait son père, Alhaji Iddrisu, décédé à la suite d’une courte maladie. Une bien triste nouvelle qui avait beaucoup affecté le «milliardaire» autoproclamé. En effet, Shatta Bandle n’avait pas hésité à partager son amertume suite à cette disparition.

«Aujourd’hui, je commence à vivre seul. Mon père dit que je devrais commencer à prendre soin de moi. Dieu m’aide et donne-moi plus que ce que j’ai. Aujourd’hui, je n’ai plus de père, je suis très triste [sic] », avait indiqué Shatta Bandle.

Mais il semble qu’il est totalement remis de cette amertume. Car, Shatta Bandle a fait un grand retour qui a fait trembler la toile. Dans une vidéo virale, on le voit lors d’une cérémonie d’arrosage de liasses de billets de banques alors qu’il reçoit un accueil royal d’un groupe de batteurs.

En effet, le «milliardaire» autoproclamé a été apercu dans la vidéo en train de pleuvoir des liasses de billets de banque sur un groupe de batteurs, qui lui ont réservé un accueil royal, lors d’un événement.

Shatta Bandle a d’ailleurs sous-titrée la vidéo : «Sang royal». Il semble que notre «milliardaire» ghanéen soit allé dans la région du Nord pour s’occuper de certaines affaires courantes et a obtenu ce bel accueil, digne d’un roi.

Comme l’indique le afrik.com, Shatta Bandle est très célèbre du fait de ses agissements. Il n’hésite en effet pas à sauter sur la moindre occasion pour exposer sa richesse et se vanter sur les réseaux sociaux. Lors de cette dernière sortie, Shatta Bandle était apparu portant un short de camouflage. Debout à côté d’une charpente, le «Young Rich Nigga», ne portait pas de chemise.

Malgré quelques critiques à son égard, Shatta Bandle, milliardaire «autoproclamé» ghanéen, qui se targue d’être le plus riche du Ghana, d’Afrique et du monde, a reçu quelques coups de cœur sur les réseaux sociaux et beaucoup l’ont également défendu.

Leave a Response