BiographieCélébritésDecouverte

Qui est vraiment Abed Achour ?

7.8Kviews

Abed Achour, est le nom qui revient dans tous les tubes congolais du moment. Des artistes tels que JB Mpiana, Fally Ipupa, Innoss’B, Gaz Mawete,Gally Garvey, ne manquent plus de chanter en studio ou en spectacle sans citer cet homme d’affaire et mécène. Certains artistes lui ont carrément consacré des chansons entières . Au delà des artistes musiciens qui l’adulent, Abed Achour est aussi cotoyé par certains politiciens congolais, et certaines grandes personnalités du pays. 

Certaines fois, on l’a vu distribué des vivres frais dans certains coins de la ville de Kinshasa. Et selon son propre désir, il fait souvent cadeau des voitures à qu’il veut.

Abed Achour fait aussi beaucoup parler de lui à Kinshasa à cause de sa relation amoureuse avec Sonya Pembe. Une des filles de monsieur Didace et madame Lina Pembe. La famille Pembe est connue pour avoir à son sein huits belles filles, qui ont un mode de vie assimilable à celle de la famille Kardashian.

Mais qui est-il vraiment …

Abed Achour est né à Kinshasa à l’hopitale clinique de Ngaliema , Ce jeune millionnaire de 28 ans a su imposer son nom à kinshasa grâce à ses multiples entreprises et initiatives en RDC. Il est de la troisième génération de la famille ACHOUR à Kinshasa , Une famille puissante d’origine Libanaise implanté en RDC depuis plus de 40 ans . Abed a hérité sa fortune de son grand père Mahmoud ACHOUR . 

L’histoire de la famille Achour  commence au Liban quand en 1960 un membre de la famille Mahmoud ACHOUR, va mettre en place   au Liban une usine de textiles. Cette usine exporte  une partie de sa production en Afrique et en particulier au Zaïre actuel République Démocratique du Congo, installe plusieurs magasins d’habillement.

En 1975, alors que le Liban est en proie à la guerre civile et que ses installations industrielles sont en grande partie incendiées, le grand-père  Achour décide de rejoindre Kinshasa avec ses enfants, pour développer son commerce de textiles.

Le grand-père ACHOUR garde cependant au fond de lui-même l’espoir  qu’une trêve interviendra rapidement pour lui permettre de retourner vivre et travailler au Liban. Ce projet de retour au pays ne l’empêche pas cependant d’investir au Zaïre( Congo) . Il créé, dès 1976, la société” SOKIN” spécialisée dans l’importation de produits textiles et l’exportation de café. 

En 1982, il décide de s’installer définitivement  au Zaïre pour développer de nouveaux projets d’investissements  et créé alors une société de transports, la société TRANSBENZ.

A  l’issue de ses études secondaires et après l’obtention du baccalauréat, le fils cadet Sattar Achour rejoint ses  frères aînés qui travaillent déjà au Zaïre au sein des sociétés familiales. Il débute à Kinshasa en 1984 puis rejoint en 1987 la ville portuaire de Matadi où il assure jusqu’en 1991 la direction des opérations d’importation et de transport vers Kinshasa.

Le 23 septembre 1991, alors que les affaires prospèrent normalement,  la famille Achour est victime des pillages généralisés que connaît le pays. Elle perd son outil de travail  et ses investissements et décide de retourner vivre et travailler au Liban.

Convaincu de l’avenir de ce pays,  Sattar ACHOUR décide de revenir seul au Zaïre dès les premiers mois de 1992 pour relancer  l’activité des sociétés Sokin et Transbenz. Et c’est là que Abed Achour revient avec son père Sattar Achour au Congo.

Une Histoire d’amour avec la RDC

Particulièrement attachés à ce pays, plusieurs membres de la  troisième génération de la famille Achour ont récemment rejoint Kinshasa  pour marcher dans les traces des grands-parents et des parents.

Le père, Sattar Achour, ses frères et certains membres du Groupe Achour,  contrôlent une dizaine d’entreprises et intervient dans différents secteurs d’activités telles que :

  1. Négoce général (Riz, sucre, huile, sel, etc)
  2. Distribution de produits alimentaires 
  3. Logistique (transport routier, atelier automobile, représentation de marques de véhicules, motos, camions et engins de manutention
  4. Industries agro-alimentaires
  5. Emballage (unité de fabrication d’emballages cartons)
  6. Exploitation de carrière (caillasse)
  7. Immobilier 
  8. Construction 

Abed ACHOUR, un des petits fils de Mahmoud ACHOUR et fils de Sattar Achour a aujourd’hui  la direction de certaines affaires familiales.

Directeur Général du groupe Sokin, Jack Motors, Belle Vue, Rotana Kin-Plazza, etc, le jeune millionnaire a su faire ses preuves en imposant son nom dans le milieu des affaires au Congo.

Leave a Response