CélébritésMusiquePoltique

Koffi Olomide : Ceux qui ont signé un pacte avec le Rwanda pour posséder une partie de notre pays, doivent dénoncer ce contrat

1.83Kviews

Au cours d’une interview qu’il a accordée le vendredi 03 janvier à quelques journalistes congolais de la diaspora, Koffi Olomide a dénoncé un plan de balkanisation de la République démocratique du Congo.

Selon le patron de l’orchestre ” Quartier latin international”, quelques autorités congolaises auraient conclu un contrat qu’il considère comme ” mystique et désastreux” avec certaines autorités rwandaises dans le but de faciliter l’annexion de la partie Est du pays au Rwanda.

Sans les citer nommément, celui que l’on surnomme” grand Mopao”, a qualifié de ” méchant” ceux qui, selon lui, ont vendu le pays et les a invités à ” dénoncer cet accord”.

” Ceux qui ont signé un pacte avec le Rwanda pour posséder une partie de notre pays, doivent  dénoncer ce contrat … Ce n’est pas le peuple rwandais qui fait pleurer le peuple congolais..”, a-t-il déclaré.

Profitant de l’occasion, il a aussi demandé à certains Congolais de la diaspora qui empêchent les artistes congolais de se produire à l’étranger de mettre fin à cette pratique car,selon lui, ce ne sont pas les artistes qui sont à la base de ce qui se passe dans l’Est de la RDC mais plutôt les autorités congolaises à la solde des pays voisins notamment le Rwanda.

Le sujet sur la balkanisation du pays à partir de l’Est défraye la chronique ces jours-ci.

Après Martin Fayulu,qui avait révélé le 30 décembre 2019 qu’il existerait un plan bien ficelé de la balkanisation de la RDC, le Cardinal Fridolin Ambongo a ,au cours d’une conférence de presse tenu ce jeudi 2 janvier à Kinshasa, tiré la sonnette d’alarme à ce sujet.

Le prélat catholique qui revient d’une mission pastorale à Beni-Butembo a insisté sur le fait que ” la RDC est en danger ” et il y a ” risque de sa partition, si l’on y prend garde”.

« C’est remarquable quand vous êtes sur le terrain. Le constat montre très clairement que l’objectif de tous ces comportements, c’est la balkanisation de notre pays… Cela se vérifie à travers le remplacement des populations déplacées par généralement des populations rwandophones ou ougandophones », a-t-il fait savoir.

Leave a Response