CélébritésEntrepreneuriatSocieté

Akon déclare que sa ville ressemblera au vrai Wakanda

375views

Akon transforme ses rêves en réalité , il s’est lancé dans la construction d’une ville futuriste au Sénégal, qui, selon lui, ressemblera à Wakanda de “Black Panther” .

Dans un entretien avec le site Web de TMZ , il a déclaré que la première partie du projet consistait à démarrer avec un grand hôpital de 5 000 lits, qui sera une référence sur tout le continent.

«Il y a eu toute une discussion pour savoir par où commencer à construire. Ce que je voulais, c’est que la ville soit quelque chose dont tout le pays puisse profiter, alors nous avons commencé avec un hôpital. Cela coûtera environ 1 milliard de dollars à lui seul, ce sera un des plus grands hôpitaux d’Afrique de l’Ouest », a déclaré le chanteur. «Nous avons réalisé que les gens contractent souvent des maladies graves dans certains endroits en Afrique et doivent se rendre en Europe ou aux États-Unis pour se faire soigner, alors maintenant ce sera beaucoup plus facile, car ils peuvent simplement voler vers le Sénégal. »

Akon city ( ville futuriste au Senegal )

Akon a déclaré que le reste de la ville sera construit autour de l’hôpital et dans la première phase comprendra également des postes de police, l’aéroport et les pompiers, ainsi que des condominiums résidentiels et des sources d’approvisionnement. Il est prévu que cette phase soit achevée d’ici 2023 et que la ville soit achevée en 2029.

Le projet total d’Akon City est évalué à 6 milliards de dollars . Une fortune levée par Akon et un groupe d’amis.

“J’en ai toujours rêvé, mais je ne savais pas si cela serait possible, évidemment. Mais avec le temps, les choses se sont améliorées, ma société d’énergie s’est avérée très réussie, alors j’ai réussi à rassembler un groupe d’amis avec qui j’ai réussi à collecter cet argent. »

Depuis la divulgation du projet, la ville a été plusieurs fois comparée à Wakanda, le décor fictif du film Black Panther et Akon a avoué que, bien qu’il ait commencé son projet avant la sortie du film, il a profité des comparaisons d’une certaine manière.

“C’est très cool, surtout compte tenu de ce que le film a fait pour l’Afrique dans le sens de la publicité. Avant, il s’agissait de forêts, de pays touchés par la maladie et la pauvreté, c’était la vision que les gens avaient de l’Afrique, mais le film a créé une idée de ce qu’elle c’est peut-être ce qui pourrait arriver dans le futur. Et c’est très ironique parce que je travaillais déjà dessus avant la sortie du film, mais je peux dire que cela m’a beaucoup aidé quand j’essayais d’expliquer aux gens ce que j’essayais de faire », a-t-il ajouté.

Leave a Response