BiographieCélébritésMusique

8 Choses que les gens ignorent sur Koffi Olomide

1.53Kviews

Tout le monde sait qu’il est né le 13 juillet 1956 à Stanleyville, l’actuel Kisangani en, République démocratique du Congo, et qu’il est le fils d’Angélique Aminata Muyonge et Charles Agbepa. Voici également 8 faits que vous devez savoir sur Koffi Olomide

Etudes

Koffi olomide est licencié en Sciences Commerciales, une licence obtenue en 1980 à l’université de Bordeaux en France avec comme thème mémoire  « La commercialisation de la richesse minière du Zaïre, un atout pour celui-ci  »

L’étudiant le plus célèbre du Zaïre

Dans la seconde moitié des années  1970, Koffi commence à composer des paroles. Petit à petit, il se fait remarquer parmi les orchestres du moment et le milieu congolais lui donnera le surnom de l’étudiant le plus célèbre du Zaïre. Il se fait distinguer par Papa Wemba  et commence à lui distribuer des paroles

L’amitié avec Papa Wemba

Koffi Olomide & Papa wemba

À partir de 1977, il travaille avec Papa Wemba, qui vient juste de quitter Zaïko Langa Langa, et son grand-frère Owando Joninko le pousse à entrer en studio pour enregistrer ses compositions Asso et Princesse ya Synza toujours aux côtés de Papa Wemba. En 1979, Koffi Olomidé sort son premier album Ba la joie avec la participation de Papa Wemba et Viva La Musica dont King Kester Emeneya, et le guitariste Pépé Félix.

Koffi est mort !

En début de l’année 1987, on le dit mort du sida en Europe où il séjourne. Koffi sera très sérieusement ébranlé par cet épisode. Il compose la chanson Ngulupa dans laquelle il répond à ses détracteurs par “Bomoni té, boyoki yango, tika kotuba koloba, tuba tuba eza mabé” (vous n’avez rien vu mais seulement entendu, arrêtez de parler de choses que vous ne connaissez pas, la diarrhée verbale est une mauvaise chose) et sur la maladie, dans Dieu voit tout « Kuna na mboka lola ata bato oyo ya sida, bazuaka pe kimia oyo ya seko » (au moins au paradis, il y a la paix éternelle même pour ceux qui souffrent du sida)

Diego Music

Le 16 août 2012, Koffi Olomide est  condamné à 3 mois de prison avec sursis pour coups et blessures sur son ancien producteur Diego Music. Koffi Olomide se serait battu dans l’hôtel Venus avec son producteur à cause de plusieurs milliers d’euros que Koffi aurait versé pour un clip vidéo qui n’a jamais été fait

Koffi  olomide est le premier artiste africain à se produire et à remplir la plus grande salle de France, le Palais omnisports de Paris-Bercy, le 19 février 2000. Il remplit les 17 000 places sans aucune promotion, seulement avec du bouche-à-oreille. En tout cas, les caméras de France 2, M6, Canal + étaient présentes, et la chaîne MCM Africa enregistra l’intégralité du spectacle, qui dura de minuit jusqu’à 6-7 heures du matin.

Albums

En quarante années de carrière, Koffi Olomidé a enregistré 28 albums studio dont 7 signés avec le Quartier Latin et un en collaboration avec Papa Wemba et 18 albums live pour un total de plus de 300 chansons. Son travail lui vaudra 6 Kora Awards dont 4 durant l’édition de 2002 grâce à son album Effrakata. Le 13 octobre 2015, il publie 13e Apôtre, un quadruple album de quarante chansons qu’il déclare être le dernier album de sa carrière. Le même jour sort le clip de la chanson Selfie qui eu un grand succès sur les réseaux sociaux et plus de 10 millions de vues sur Youtube, il le considère comme le petit frère de la chanson Loi sortit 17 ans plus tôt. Il est le premier artiste Congolais et Africains à avoir vendu plus d’album en Europe.

Loisirs

Koffi Olomidé est un grand footballeur ! Oui, dès sa jeunesse il rêvait même devenir footballeur. Hélas ! Son amour à la guitare le poussa à écrire des chansons seulement âgé de 13 ans. Koffi Olomidé est un passionné du jeu de scrabble, il est d’ailleurs  l’un de meilleur joueur de scrabble francophone de sa génération en République démocratique du Congo .

Leave a Response