vendredi, septembre 20, 2019
Poltique

Une délégation des autorités de la RDC attendue en Ouganda pour libérer les pecheurs congolais

16views






Cela fait mantenant plus d’une année que plus de 102 pecheurs congolais accusés de violations lacustres et de pêches illicites sur le lac Edourd (qui sépare la RDC à son voisin l’Ouganda) sont detenus dans la proson en ouganda. Ils ont été condamnés pour les uns à un et les autres à deux ans de prison ferme par la justice ougandaise et soumis à des travaux forcés.Ce vendredi 23 août, le ministre national interimaire de la pèche et élevage, Paluku Kisaka Yereyere a annoncé à Goma qu’une délégation de Kinshasa est attendue à Kampala le semaine prochaine pour négocier la libération de ces pecheurs congolais qui croupissent en prison en ouganda.« Une réunion s’intensifie au niveau de Kinshasa autour de cette question. Les ministres des affaires étrangères, de la justice et moi-même, nous sommes en train de nous réunir pour trouver des solutions durables à cette question. Nous sommes attendus à Kampala au courant de la semaine prochaine, continuer des pourparlers afin que nous puissions obtenir la libération de ces compatriotes », a annoncé le ministre Kisaka Yereyere après une audience avec le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita.La fédération du comité des pecheurs individuels sur le Lac Edouard qui plaide toujours pour la liberation de ces pecheurs se montre tres optimiste quant à l’effectivité de cette énième promesse faite par les autorités, des promesse qui selon cette fédération est pris pour un slogan“Ces promesses sont devenues pour nous des slogans. Depuis que ces pecheurs sont arrêtés il y a toujours des slogans des politiciens de Kinshasa qui viennent nous dire nous allons envoyer une délégation pour aller dialoguer avec nos homologues ougandais mais jusque là, il y a rien.” a dénoncé le secrétaire général de la Fecopeil joint par Politico.cd.“Au lieu que ceux qui sont déjà condamnés soient libérés, le nombre augmente. Il y a 50 autres pecheurs apart les 102 déjà condamnés, qui attendent leurs jugements devant le tribunal ougandais” a-t-il révélé.Josué Kambasu annonce par contre qu’au moins 16 pecheurs congolais ont été libérés cette semaine après avoir purgé leur peine qui était fixée à 2 mois de prison. Il dénonce par contre la détention malgré la libération de leurs pirogues par la marine ougandais.La FECOPEIL continue par contre à plaider pour la libération de ces pecheurs congolais qui ont des familles qui se meurent pour leur absence.Merveilles Kiro/Politico.cd



Source Politico.cd

Leave a Response