dimanche, septembre 22, 2019
EconomieEntrepreneuriat

Ilunkamba : « notre objectif, porter la croissance économique à 10 % en moyenne » – Zoom Eco

13views






 Le Gouvernement Ilunkamba s’est engager à relever le défi de porter à croisssance économique à deux chiffres en moyenne au cours de ce quinquennat du président Félix Antoine Tshisekedi. Le chef du Gouvernement de coalition l’a revelé cette ambition devant la représentation nationale.C’était à l’occasion de son oral, ce vendredi 6 septembre 2019, sur les réponses aux préoccupations des élus du peuple en rapport avec son Programme.« Notre objectif est de porter la croissance économique à 10 % en moyenne au cours des cinq prochaines années. Ceci va constituer un accroissement de plus de 3 points, car le taux de croissance du PIB au cours de ces dernières années s’est situé en moyenne à 6,6 % », a – t – il indiqué.Avec son équipe gouvernementale de 65 membres, Sylvestre Ilunga Ilunkamba entend ne ménager aucun effort pour accélérer la mise en œuvre et parachever des reformes économiques indispensables.Il y a d’abord, l’amélioration du climat des affaires. Cette reforme est le cheval de bataille du Gouvernement FCC – CACH pour attirer de nouveaux investissements et ainsi amorcer la diversification des sources de croissance.D’après le chef du Gouvernement, « celle-ci va reposer essentiellement sur le développement de l’agriculture, la promotion du tourisme et de la production culturelle et artistique. »Il y a ensuite, la diversification de l’économie nationale. M. Ilunkamba promet de mettre un accent particulier sur les secteurs d’appui à la production, notamment le transport, l’énergie et l’eau, ainsi que le commerce extérieur.Cela est d’autant plus important que ces secteurs sont dominés par des entreprises publiques qui détiennent les infrastructures de base du développement économique et social de la Rd Congo.Le premier Ministre s’engage aussi à parachever la reforme des entreprises publiques dont il en fait l’une des clés de la relance économique.« Votre Gouvernement entend accélérer le rythme et mener cette réforme à bonne fin. Dans cette perspective, la participation du secteur privé, sous des formes diverses et selon le cas, sera une stratégie à exploiter pour notamment mobiliser les financements nécessaires à la relance des activités cruciales à l’économie et à nos populations », a – t – il précisé.Bien évidemment, insiste Ilunkamba, il sera tenu compte, dans cette participation du secteur privé, des nationaux congolais, tel que le stipule la loi sur le désengagement de l’Etat des entreprises du portefeuille, ainsi que la loi sur la sous- traitance.Enfin, le Gouvernement de coalition compte œuvrer pour la promotion des Petites et moyennes entreprises en vue de la création de la classe moyenne productive.Le premier ministre a rassuré aux élus du peuple que « les PME et les PMI joueront un rôle moteur dans l’accélération de ces sources de croissance et de création des emplois jeunes et décents. »Eric TSHIKUMA

Source Zoom-eco.net

Leave a Response