dimanche, septembre 22, 2019
EconomieEntrepreneuriat

Anthony Nkinzo : « booster la croissance en Rd Congo ne tient pas du miracle » – Zoom Eco

26views






Le directeur général de l’Agence nationale de promotion des investissements (ANAPI), Anthony Nkinzo Kamole pense que booster la croissance ne tient pas du miracle. Et que c’est un processus possible tant que l’homme y met du sien comme une seule âme. Il a lancé un vibrant appel à la conjonction d’efforts pour la mise en œuvre d’un objectif commun : le développement de la Rd Congo et de l’Afrique.« Il est donc impérieux d’œuvrer tous de manière cohérente et coordonnée pour la promotion d’une image positive de notre pays, pour l’assainissement véritable de l’environnement des affaires et des investissements, sans oublier la nécessité de définir une politique claire d’investissement et de mise en œuvre de véritables réformes systémiques et en profondeur », a déclaré Anthony Nkinzo dans son mot de circonstance lors de l’ouverture du Makutano, ce vendredi 6 septembre 2019 au Pullman Hotel Kinshasa.Cette action conjointe passe notamment par la consolidation du dialogue public-public et du dialogue public-privé et par le renforcement d’un partenariat gagnant-gagnant où le secteur privé devra se sentir valorisé.Dès ce fait, il est évident que le véritable décollage économique n’est possible que par la mise en place d’un état fort, protecteur, et qui s’engage pour le renforcement de la sécurité juridique et judiciaire dans la pratique des affaires.Cela a comme conséquences logiques, d’après Anthony Nkinzo, la mise en place d’un secteur privé prospère et fort, clé de la compétitivité et de la croissance, gage de la mise en place d’une classe moyenne solide, d’une économie compétitive et forte. D’où, la portée du programme de développement du président de la République qui répond à cet impératif, en plaçant l’homme au centre de tout développement.Au directeur général de l’ANAPI de préconiser : « il vous faut des hommes et des femmes autour de vous qui portent avec amour le fardeau, ce fardeau que vous avez pour ce pays, pour cette nation, pour les générations à venir qui seront fiers de ce que vous aurez accompli. Ce que l’on retiendra de Vous, c’est ce que ce pays sera devenu, ou à tout le moins, la trajectoire que vous lui aurez donnée, ainsi qu’aux 80 millions d’habitants qui peuplent les 2 345 310 km2. Dans ce processus, des choix parfois difficiles s’imposeront et il sera question non seulement de faire ces choix déterminants et décisifs mais aussi d’en revoir d’autres pour parvenir à cette croissance.« Choisissons le choix difficile, celui de la raison, du partage équitable des biens et des richesses, d’un avenir radieux et meilleur pour nos enfants, pour les générations futures qui chanteront avec fierté, l’éloge de nos exploits, car nous aurons fait de la Rd Congo et de l’Afrique un héritage qui vaudra la peine d’y rester », a insisté Anthony Nkinzo.La réussite et le succès de cette démarche dépendent du ferme engagement et de la responsabilité collective, du premier au dernier citoyen, de s’appliquer sans relâche à bâtir une image positive de la Rd Congo, pays aux multiples opportunités d’affaires, où les investisseurs tant domestiques qu’étrangers peuvent s’y établir, exercer leurs activités en toute liberté, dans la sécurité juridique et judiciaire.Et ce, conformément à sa vocation de puissance économique mondiale au regard de ses potentialités.Eric TSHIKUMASur le même sujet :RDC : le président Tshisekedi préside la cérémonie d’ouverture du Makutano 5

Source Zoom-eco.net

Leave a Response