PoltiqueSocieté

DENIS MUKWEGE PRIX NOBEL DE LA PAIX 2018

37views

QUI EST VRAIMENT DENIS MUKWEGE

Denis Mukwege est une figure emblématique pour bon nombre d’africains. En effet, cet homme qui est appelé « l’homme qui répare les femmes » a un palmarès très rempli. Il opère les femmes violées. une chirurgie réparatrice qui leur rend leur dignité et leur joie de vivre. Ce héros moderne, nommé au Nobel, mène son combat à ses risques et périls dans son pays.

Le Magazine Kivuzik vous leve le voile  sur cet homme qui figure parmi les personnes les plus influentes au monde. 

Jeunesse et études

Le docteur Denis Mukwege est le fils d’un pasteur pentecôtiste. Il est né le 1 er Mars 1955 à Bukavu dans le Sud-Kivu en République démocratique du Congo. Il a fait ses études secondaires à l’institut Bwindi de Bukavu où il obtient un diplôme en biochimie en 1974. Ensuite, il s’est inscrit en 1976, à la faculté de médecine du Burundi. Puis, avec son diplôme de médecin obtenu en 1983, il obtient un an plus tard une bourse pour faire une spécialisation en gynécologie à l’université d’Angers en France.

Carrière

Le 24 septembre 2015, Denis Mukwege accède au grade de docteur en sciences médicales à l’université libre de Bruxelles à la suite de la défense de sa thèse de doctorat intitulée « Étiologie, classification et traitement des fistules traumatiques uro-génitales et génito-digestives basses dans l’est de la RDC ». Ensuite, il abandonne en 1989 son emploi en France pour rentrer en RDC et s’occpuer de l’hôpital de Lumera.

Engagements

Il fait connaître au monde tous les traitements dont les femmes sont victimes en RDC où le viol collectif est utilisé comme arme de guerre. Ensuite, il s’est spécialisé dans la prise en charge des femmes victimes de viols collectifs. A ce jour, il a opéré plus de 40 000 femmes victimes de viol. A cause de cet engagement, sa vie est sans cesse en danger. En effet, il a plusieurs fois été victimes d’attaque. C’est ainsi qu’il y a quelques fois lorsque sa protection par l’ONU a été levée, des pétitions ont été signées pour la rétablir.

Distinctions

Pour son engagement à aider les autres autour de lui, le docteur Mukwege a reçu comme distinctions :

  • un doctorat honoris causa de l’université d’Umeå (Suède) en octobre 2010
  • la médaille Wallenberg de l’université du Michigan
  • le prix Olof Palme en 2008
  • le prix des droits de l’homme des Nations Unies en 2008
  • en 2009, le prix français des droits de l’homme et a été fait chevalier de l’Ordre national de la Légion d’honneur
  • le prix Van Goedart aux Pays-Bas en 2010.
  • le prix Jean-Rey, le prix Roi-Baudoin et le prix de paix de la ville d’Ypres en 2011 en Belgique
  • le German media prize en 2011.
  • le grand prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits en 2013
  • le prix Nobel alternatif (prix Right Livelihood) en 2013
  • Le 18 janvier 2016, il reçoit au Parlement européen de Bruxelles le prix de « Héros pour l’Afrique », accompagné d’un chèque de 100 000 euros, décerné par la Fondation pour l’égalité des chances en Afrique
  • Le 24 mars 2016, il reçoit le Prix Renfield de Pennsylvania University à Philadelphie, accompagné d’un chèque de 100 000 dollars américain
  • En 2016, il apparaît dans le Time 100 en 2016 comme étant l’une des 100 personnes les plus influentes dans le monde

Conclusion

À la question de savoir comment il fait pour tenir le coup, Denis Mukwege – médecin et prédicateur pentecôtiste – répond sans hésitation qu’il trouve son soutien dans sa famille et dans sa foi« Heureusement qu’on a la foi. Si on n’avait pas la foi, on serait déjà tout nus dans la rue. » Et les atrocités qu’il peut voir ne remettent en rien en cause la confiance qu’il peut placer en Dieu. « Dieu nous donne la liberté de choisir le bien ou le mal ; il n’est pas un dictateur qui nous impose le bien… […] Sans la foi, je ne vois pas ce que j’aurais pu faire… »

Leave a Response